Let us encounter reality: It is quite difficult to write down a dissertation. Naturally, it’s the hardest cardstock throughout the uk. So, if you are given this task, it’s definitely common to dislike this document and sense annoyed. These complaints could easily provide you a headache, and however you can not write a dissertation using a headaches. You should concentrate on this cardstock with total enthusiasm or maybe you can expect to suffer from badly. Over the past semester, I recognized my exploration curiosity and looked for distinct research problems i always want to create my dissertation about. Trying to find research to back my assertions by evaluating detection of key publications, selection information, previous dissertations on the subject, bookshelves in libraries managed to get pretty daunting. Like a experts college student, we are expected to develop dissertation writing using a study problem, I have a break and wander around the university. Also i meet up with my friends and speak about the problem and recognize their point of view. I needed time to give it some thought and do some brain mapping to handle the difficulty.
SOCIÉTÉ

C.I / Braquage meurtrier à Guiglo : Les voleurs s’enfuient avec des papiers au lieu de l’argent

Une vue de la voiture de l'opérateur économique envahi par les badauds après le braquage

 

Les braqueurs viennent de frapper une fois encore à Guiglo à l’ouest de la Côte d’Ivoire à 516km d’Abidjan. Leur victime n’est autre qu’un opérateur économique, le nommé Abdoulaye, propriétaire d’une coopérative de cacao. Il a succombé des suites des balles reçues. Selon nos sources l’attaque s’est produite le vendredi 27 octobre 2017 en pleine ville à Guiglo. Il était environ 16h lorsque deux hommes à moto font leur apparition derrière le véhicule immobilisé au feu tricolore. Contre toute attente l’un d’eux sort une kalachnikov et tire mortellement sur le sieur Abdoulaye.

Le bandit a le temps de s’emparer du sac  et part rejoindre son compagnon à moto. Surs d’avoir réalisé le coup parfait ils enfourchent leur moto et disparaissent dans la nature. Comme une trainée de poudre la nouvelle envahit la ville. Alertées les forces de l’ordre ne feront que constater les dégâts à leur arrivée. Les parents de la victime informés se rendent sur le théâtre des opérations. Ils découvrent leur fils gisant dans une marre de sang. Conduit au centre hospitalier régional de Guiglo malheureusement il rend l’âme peu de temps après. Laissant derrière lui une femme et cinq enfants ainsi que des collaborateurs inconsolables.

L’on apprendra plus tard que le sac emporté par les voleurs n’est autre que celui contenant les documents administratifs de la coopérative. L’opérateur économique qui avait certainement senti le coup avait pris soin de ranger le sac tant convoité sous son siège. Il contient la somme de (25 000 000 F CFA) vingt cinq millions francs. Le fonds a été découvert après la fouille du véhicule. Information confirmée par des sources proches de la coopérative du défunt.

Yvane Méakou  

 

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *