Let us encounter reality: It is quite difficult to write down a dissertation. Naturally, it’s the hardest cardstock throughout the uk. So, if you are given this task, it’s definitely common to dislike this document and sense annoyed. These complaints could easily provide you a headache, and however you can not write a dissertation using a headaches. You should concentrate on this cardstock with total enthusiasm or maybe you can expect to suffer from badly. Over the past semester, I recognized my exploration curiosity and looked for distinct research problems i always want to create my dissertation about. Trying to find research to back my assertions by evaluating detection of key publications, selection information, previous dissertations on the subject, bookshelves in libraries managed to get pretty daunting. Like a experts college student, we are expected to develop dissertation writing using a study problem, I have a break and wander around the university. Also i meet up with my friends and speak about the problem and recognize their point of view. I needed time to give it some thought and do some brain mapping to handle the difficulty.
ÉCONOMIE

C.I/ Carte de séjour : Les Africains payeront le double des Français

Photo d'archive utilisée à tire illustratif

Carte de résident. C’est désormais le document administratif que devront disposer tous les non-nationaux, ressortissants des pays non-membres de la Cedeao, vivant au delà de 3 mois en Côte d’Ivoire. Et ce, à compter du lundi 14 août 2017. Les détenteurs l’ancien document (le titre provisoire de séjour) ont jusqu’à la date du 31 décembre 2017 pour se mettre à jour.

Selon une note d’information de l’Office nationale d’identification (ONI) rendue publique le lundi 31 juillet 2017 qui entérine cette décision prise en  conseil des ministre le 13 avril 2017, la nouvelle mesure s’inscrit dans le vaste projet de mise en place du registre national des personnes physiques  assorti d’un Numéro identifiant unique pour chaque citoyen vivant ou de passage en Côte d’Ivoire.

« les services de l’ONI ne recevront plus de demandes de titres provisoires de séjour à compter du 1er août 2017 », souligne la note qui indique comme raisons de ce changement, la planification du developpement et la fraude sur l’identité.

Indiquant comme exemple que sur les 13.000 migrans ivoiriens recemment annoncés sur les côtes italiennes, seuls 2.000 ont été formellement identifiés comme étant réellement de la Côte d’Ivoire. « Les autres migrants présumés ivoiriens étaient en réalité des nationaux d’autres États de la sous-région ou des personnes non originaires de l’Afrique de l’ouest qui, pour certains, ont seulement résidé en Côte d’Ivoire», précise le document

En ce qui concerne les coûts d’obtention de ce document administratif, conformement aux lois de 2002, ils sont de 300.000 F.CFA pour tous les ressortissants des pays Africains ou non, hors Cedeao.  A l’exception des Français qui en application du principe de réciprocité (en en matière de délivrance  des cartes de résidents aux ressortissants ivoiriens et français), devront payer 150.000 F pour leur carte.

Les religieux ou coopérants ressortissants français résidant en Côte d’Ivoire, eux, paieront que 35 000 francs CFA.

La validité de la carte est de 5 ans

Blaise BONSIE

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *