Let us encounter reality: It is quite difficult to write down a dissertation. Naturally, it’s the hardest cardstock throughout the uk. So, if you are given this task, it’s definitely common to dislike this document and sense annoyed. These complaints could easily provide you a headache, and however you can not write a dissertation using a headaches. You should concentrate on this cardstock with total enthusiasm or maybe you can expect to suffer from badly. Over the past semester, I recognized my exploration curiosity and looked for distinct research problems i always want to create my dissertation about. Trying to find research to back my assertions by evaluating detection of key publications, selection information, previous dissertations on the subject, bookshelves in libraries managed to get pretty daunting. Like a experts college student, we are expected to develop dissertation writing using a study problem, I have a break and wander around the university. Also i meet up with my friends and speak about the problem and recognize their point of view. I needed time to give it some thought and do some brain mapping to handle the difficulty.
SPORT

C.I/ Football : Soupçonné de porter le VIH, Emmanuel Éboué répond

Il reste au bord du gouffre. Suspendu pour un an et demi par la Fifa suite à un différend financier avec son ex-gent, Emmanuel Eboué n’a pas fini sa traversée du désert. Les 18 mois de sa suspension purgés, l’ancien Éléphant était bien parti pour signer, à 32 ans, un nouveau contrat pour relancer sa carrière. Et c’est le club de Chypre du Nord, Turk Ocagi Limosol, qui lui avait tendu la perche.

Seulement voilà: en Chypre du Nord depuis quelques jours pour s’engager avec ce club, Eboué a été bloqué à la porte de la visite médicale. Notre confrère CNN révèle que l’ancien latéral droit des Éléphants serait diagnostiqué du virus du VIH Sida, lors de sa visite médicale. Et son agent actuel, Tekin Birinci, ne s’en cache pas.

« Malheureusement, le problème de santé d’Eboué est réel, mais la peine immédiate est faite. Nous irons en Angleterre ce soir en raison des résultats sanguins négatifs, et nous pourrons obtenir des informations saines après que tous les tests nécessaires aient été effectués la-bas »..

Joint par sport-ivoire.ci en Angleterre où il se trouve pour ses examens complémentaires de sang, Emmanuel Eboué s’est dit peiné par la rumeur sur la nature de son état de santé.

« Je me porte bien dans mon corps. Je ne sais pas d’où vient cette rumeur de VIH-SIDA, puisque c’est de cela qu’il s’agit, mais c’est dommage. Chaque fois que j’essaie de me relever de coups durs, il y a ce genre de chose qui arrive. Il faut qu’on n’arrête de me salir. Certaines personnes m’en veulent grave, je ne sais pas pourquoi. C’était pareil lorsque j’ai signé avec Sunderland. Mais moi, je place ma confiance en Dieu. Je ne sais pas pourquoi il y a tant de haine à mon égard. Il y a plusieurs personnes que je connais bien qui m’ont dit de vive voix qu’elles feront tout pour me détruire. Qu’ils iront partout et ces gens se connaissent très bien. Mais moi je n’ai confiance qu’en mon Dieu. » tente-t-il de rassurer

Après Beveren(Belgique), Arsenal(Angleterre) et Galatasaray (Turquie), Emmanuel Eboué avait la possibilité de sortir la tête de l’eau après un long moment de disette. Mais il devra encore attendre les résultats des examens médicaux qui sont en cours  pour être situé sur son avenir footballistique. Mais d’ici là, prions pour le soldat Eboué. Et croisons les doigts pour qu’il puisse sortir de cette impasse

 

David Betty

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *