Let us encounter reality: It is quite difficult to write down a dissertation. Naturally, it’s the hardest cardstock throughout the uk. So, if you are given this task, it’s definitely common to dislike this document and sense annoyed. These complaints could easily provide you a headache, and however you can not write a dissertation using a headaches. You should concentrate on this cardstock with total enthusiasm or maybe you can expect to suffer from badly. Over the past semester, I recognized my exploration curiosity and looked for distinct research problems i always want to create my dissertation about. Trying to find research to back my assertions by evaluating detection of key publications, selection information, previous dissertations on the subject, bookshelves in libraries managed to get pretty daunting. Like a experts college student, we are expected to develop dissertation writing using a study problem, I have a break and wander around the university. Also i meet up with my friends and speak about the problem and recognize their point of view. I needed time to give it some thought and do some brain mapping to handle the difficulty.
SOCIÉTÉ

C.I/ Prison civile de Man : Surpeuplés, des détenus dorment dehors

Une vue extérieure de la MAC-Man / Photo EVENTNEWS.TV

La maison d’arrêt et de correction de Man (MAC-Man) est en ce moment surpeuplée.  Par manque de cellule, des détenues dorment dans la cour de la prison. « Si rien n’est fait, ce sera l’hécatombe dans cet univers qui héberge les personnes en conflit avec la loi » préviennent des observateurs.

Construite pour 800 détenus de la juridiction de la région de Montagnes, la population carcérale actuelle est de 1371, soit à peu près le double de sa capacité. « Ce qui pourrait provoquer des asphyxies dans les cellules » prévient une source proche du tribunal de Man.

C’est certainement pour éviter cette catastrophe que malgré tout ce que cela comporte comme risque, que les responsables du pénitencier se voient obligés de faire dormir un bon nombre des détenus dans la cour de récréation qui ne dispose d’ailleurs qu’un seul préau. Exposant du coup  ces prisonniers à des intempéries.

Selon les statistiques, les placés sous mandat de dépôt de la session du tribunal de Guiglo constitue à eux seuls la moitie de la population carcérale.

Aujourd’hui pour répondre aux attentes, la construction de 6 nouvelles cellules de 170 m2 chacune est nécessaire.

Autre difficulté pour ces pensionnaires qui n’ont toutefois pas de souci de nourriture avec avec leurs deux repas améliorés par jour , c’est la question de santé. Pour les 1371 détenus, il n’y a que deux infirmiers et un médecin non permanent. A cette réalité, il faut ajouter le besoin en médicaments, en produits d’hygiène et en vêtements pour les détenus n’ayant pas de parent à Man.

Issa N. D.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *