Let us encounter reality: It is quite difficult to write down a dissertation. Naturally, it’s the hardest cardstock throughout the uk. So, if you are given this task, it’s definitely common to dislike this document and sense annoyed. These complaints could easily provide you a headache, and however you can not write a dissertation using a headaches. You should concentrate on this cardstock with total enthusiasm or maybe you can expect to suffer from badly. Over the past semester, I recognized my exploration curiosity and looked for distinct research problems i always want to create my dissertation about. Trying to find research to back my assertions by evaluating detection of key publications, selection information, previous dissertations on the subject, bookshelves in libraries managed to get pretty daunting. Like a experts college student, we are expected to develop dissertation writing using a study problem, I have a break and wander around the university. Also i meet up with my friends and speak about the problem and recognize their point of view. I needed time to give it some thought and do some brain mapping to handle the difficulty.
SOCIÉTÉ

Côte d’Ivoire : 59 millions emportés dans un braquage à Duékoué

59 millions de F.CFA : C’est officiellement le préjudice  subit par la coopérative agricole Bebitafo de Duékoué (Copabed) le mercredi 22 novembre 2017 à la suite d’un braquage à main armée.

Selon nos informations, ce jour là, Dagnogo Sékou,le président du conseil d’administration (Pca) de la coopérative , s’est rendu à la banque pour un retrait relatif au fonctionnement de sa structure. Arrivée à 8h, c’est jusqu’à 15 heures qu’il sera reçu et servi par la banque. Une fois en possession de l’argent, il fait téléphoniquement appel à Youssouf Diarra, chauffeur à la coopérative qui part de Fengolo, village où se trouve le siège de la Copabed, à 4 km du centre ville, pour le rejoindre à la banque.

Le chauffeur arrivé, le PCA pour certainement éviter de méchantes convoitises, fait déposer l’argent qu’il venait de retirer dans la voiture de Diarra par le vigile de la banque. Après quoi, toujours par précaution certainement, il demande au chauffeur de s’en aller. Lui, prenant une autre direction. Les deux devant se retrouver dans les minutes qui suivent au siège de la coopérative, situé en bordure de la route nationale qui traverse la ville de Duékoué en direction de Man

Le  chauffeur se dépêche donc au bureau , non sans avoir remarqué à son passage la présence de 3 hommes à moto à l’entrée du village. A peine gara-t-il le véhicule devant  le  bureau situé en bordure de route et fait signe à un des responsables  de la coopérative pour venir récupérer les fonds qu’il est brusquement envahi par deux individus arrivés à moto. « Si tu es garçon vient prendre cet argent, tu va voir ! » lancent les deux surprenants visiteurs qui révèlent aussitôt leur intention par des coups de feux. Sans difficulté donc, ils immobilisent rapidement toutes les personnes présentes sur place, avant de s’emparer du sac d’argent et aisément prendre la fuite en direction de la ville de Man.

Les forces de l’ordre arrivées quelques temps après ont aussitôt ouvert une enquête pour élucider cette affaire .

Yannick Tienebo

 

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *