Let us encounter reality: It is quite difficult to write down a dissertation. Naturally, it’s the hardest cardstock throughout the uk. So, if you are given this task, it’s definitely common to dislike this document and sense annoyed. These complaints could easily provide you a headache, and however you can not write a dissertation using a headaches. You should concentrate on this cardstock with total enthusiasm or maybe you can expect to suffer from badly. Over the past semester, I recognized my exploration curiosity and looked for distinct research problems i always want to create my dissertation about. Trying to find research to back my assertions by evaluating detection of key publications, selection information, previous dissertations on the subject, bookshelves in libraries managed to get pretty daunting. Like a experts college student, we are expected to develop dissertation writing using a study problem, I have a break and wander around the university. Also i meet up with my friends and speak about the problem and recognize their point of view. I needed time to give it some thought and do some brain mapping to handle the difficulty.
POLITIQUE

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro à nouveau attendu en Europe

Moins de deux mois après son long séjour qui a fait couler beaucoup d’encres et de salives, le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Kigbafori Soro  est à nouveau attendu en Europe. Il est en effet annoncé en Italie dans la deuxième semaine du mois de décembre 2017 où il patronnera un grande cérémonie dédiée à la paix et à la réconciliation en Côte d’Ivoire. Il s’agit précisément du lancement officiel de la 3ème caravane de solidarité et de la paix en Côte d’Ivoire qui aura lieu le samedi 16 décembre 2017 dans la ville de Parma en Italie.  A cette occasion, Guillaume Soro, sous le haut patronage de qui est placé cette cérémonie organisée par le collectif des ivoiriens Wè d’Italie (Ciwit) et l’Association des femmes Bété de Parma (Mona-Super), animera une conférence à l’université de la ville de Parma, sur le thème , « Diaspora ivoirienne dans le processus de réconciliation, de paix et de développement de la Côte d’Ivoire : Quelle contribution ».

En France où elle a entamé une tournée de sensibilisation qui l’a conduit dans plusieurs pays Européens, la présidente  du Ciwit, Brigitte Boblaé Mérighi a appelé les différentes communautés Wè à se mobiliser autour de « cet évènement qui marquera une autre étape importante de toutes actions engagées par les uns et les autres pour le retour de la paix et la réconciliation effective en Côte d’Ivoire ».  « Nous nous sommes réjouies de ce qu’après  avoir  exprimé leurs réserves pour beaucoup, nos parents aient finalement compris la nécessité d’aller à la paix et à la réconciliation dans nos régions avec Guillaume Soro dont certains accusent d’être à la base de tueries dans la région » a expliqué Brigitte Boblaé qui a fait remarquer durant ses visites « qu’on se ne réconcilie justement qu’avec celui dont on a un différent ».

Outre le président de l’assemblée nationale qui après la 2ème édition en 2016 est à son deuxième patronage de cette caravane de solidarité et de réconciliation dans le pays Wè, sera également présent en Italie, une délégation du  Conseil régional du Cavally qui parraine la cérémonie de lancement avec la Région Emilia Romagna d’Italie et la Mairie de Parma en Italie.  La présidence d’honneur est tenue par l’ensemble des élus des régions administrative du Guémon et du Cavally dont de nombreux ont  confirmé leur participation.

Outre l’intervention du président Soro Guillaume sur la contribution de la Diaspora dans le processus de paix et de réconciliation en Côte d’Ivoire, plusieurs autorités Ivoiriennes et Italiennes ainsi que des personnes ressources sur les questions de paix et de réconciliation interviendront lors de cette grande conférence publique. La caravane de solidarité et de paix proprement dite, parcourera les régions administratives du Cavally et du Guémon dans le mois de août 2017. Elle servira de cadre à des programmes de sensibilisation sur la paix et la réconciliation, mais aussi à des dons aux populations démunies.

Source : L’inter

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *