Let us encounter reality: It is quite difficult to write down a dissertation. Naturally, it’s the hardest cardstock throughout the uk. So, if you are given this task, it’s definitely common to dislike this document and sense annoyed. These complaints could easily provide you a headache, and however you can not write a dissertation using a headaches. You should concentrate on this cardstock with total enthusiasm or maybe you can expect to suffer from badly. Over the past semester, I recognized my exploration curiosity and looked for distinct research problems i always want to create my dissertation about. Trying to find research to back my assertions by evaluating detection of key publications, selection information, previous dissertations on the subject, bookshelves in libraries managed to get pretty daunting. Like a experts college student, we are expected to develop dissertation writing using a study problem, I have a break and wander around the university. Also i meet up with my friends and speak about the problem and recognize their point of view. I needed time to give it some thought and do some brain mapping to handle the difficulty.
ÉCONOMIE

Côte d’Ivoire : Ouattara interdit l’importation de certaines voitures d’occasion

Les ivoiriens ne pourront plus faire venir de l’extérieur des véhicules d’un certain âge. Communément appelés « France Au-revoir », ces véhicules d’occasion essentiellement importés d’Europe devront donc être de moins en moins présents sur les routes ivoiriennes. Ainsi en a en effet décidé le conseil des ministres  du mercredi 06 décembre 2017, tenu de 11h à 12h30, au Palais de la Présidence de la République à Abidjan, sous la présidence d’ Alassane OUATTARA

Selon le communiqué officiel de ce conseil,  « (…)  Au titre du Ministère des Transports, en liaison avec le Ministère d’Etat, Ministère de la Défense, le Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, le Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, le Ministère de l’Economie et des Finances, le Ministère de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable, le Ministère du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME et le Secrétariat d’Etat auprès du Premier Ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat , Le Conseil a adopté un décret portant limitation de l’âge des véhicules d’occasion importés en Côte d’Ivoire

Ce décret fixe l’âge limite des véhicules d’occasion importés en Côte d’Ivoire en fonction du type de véhicule et de l’activité à laquelle il est affecté.
Ainsi, l’âge limite des véhicules automobiles d’occasion importés, affectés au transport public de personnes ou de marchandises, est fixé comme suit :
– cinq (05) ans pour les taxis ;
– sept (07) ans pour les minicars de 09 à 34 places ;
– sept (07) ans pour les camionnettes jusqu’à 5 tonnes;
– dix (10) ans pour les cars de plus de 34 places;
– dix (10) ans pour les camions de 05 à 10 tonnes;
– dix (10) ans pour les camions de plus de 10 tonnes.

L’âge limite des véhicules de tourisme d’occasion importés est fixé à cinq (05) ans à compter de la date de leur première mise en circulation à l’étranger.
Ce dispositif vise à réduire significativement le nombre croissant d’accidents de la route ainsi que les gaz polluants qui induisent de graves problèmes de santé et nuisent considérablement à l’environnement (…)  » Précise le communiqué rendant compte du conseil.

«  (…) Au titre du Ministère des Transports, poursuit le communiqué, le Conseil a adopté un décret portant fixation des durées d’exploitation des véhicules affectés au transport public ou privé de personnes ou de marchandises

Les durées d’exploitation des véhicules affectés au transport public ou privé de personnes ou de marchandises, à compter de la date de leur première mise en circulation, sont fixées comme suit :

– sept (07) ans pour les taxis;
– dix (10) ans pour les minicars de 09 à 34 places ;
– dix (10) ans pour les camionnettes de moins de 5 tonnes;
– quinze (15) ans pour les cars de plus de 34 places ;
– vingt (20) ans pour les camions de 05 à 10 tonnes;
– vingt (20) ans pour les camions de plus de 10 tonnes.

Cette mesure vise à créer les conditions d’un service de transport public ou privé de personnes ou de marchandises plus sûr et plus confortable pour les usagers et qui soit en harmonie avec les objectifs de développement durable » ajoute le conseil.

« Une période transitoire de dix (10) ans est accordée aux propriétaires des véhicules déjà en circulation, affectés au transport public ou privé de personnes ou de marchandises, bénéficiant d’une autorisation de transport, en vue de leur permettre de se mettre en conformité avec la nouvelle réglementation. Pendant cette période transitoire, le contrôle technique automobile sera renforcé et des opérations de retrait de la circulation des véhicules de transport les plus âgés auront lieu. Un arrêté interministériel fixera les tranches d’âge des véhicules concernés » conclu le conseil de ministre sur cette question relative aux importations des véhicules et l’utilisation des véhicules pour le transport.

La rédaction

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *