Let us encounter reality: It is quite difficult to write down a dissertation. Naturally, it’s the hardest cardstock throughout the uk. So, if you are given this task, it’s definitely common to dislike this document and sense annoyed. These complaints could easily provide you a headache, and however you can not write a dissertation using a headaches. You should concentrate on this cardstock with total enthusiasm or maybe you can expect to suffer from badly. Over the past semester, I recognized my exploration curiosity and looked for distinct research problems i always want to create my dissertation about. Trying to find research to back my assertions by evaluating detection of key publications, selection information, previous dissertations on the subject, bookshelves in libraries managed to get pretty daunting. Like a experts college student, we are expected to develop dissertation writing using a study problem, I have a break and wander around the university. Also i meet up with my friends and speak about the problem and recognize their point of view. I needed time to give it some thought and do some brain mapping to handle the difficulty.
SOCIÉTÉ

Côte d’Ivoire : Un mystérieux gars fait des morts à la machette à Yopougon

Le rescapé de la barbarie de Kouté / Photo EVENTNEWS.TV

Un  mystérieux  individu  a commis  des crimes crapuleux   le jeudi  23 novembre 2017 à Abidjan-Yopougon, précisément à Kouté ,  village dont est d’ailleurs natif l’ancien chef d’Etat major de Gbagbo Laurent,   le général Philippe Mangou.  Deux morts et  des  blessés  graves constituent  le triste bilan de ces faits macabres qui s’y sont déroulés .

Les faits  selon  plusieurs témoins, se sont déroulés autour de 5 heure du matin ce jeudi 23 novembre 2017 . Un  mystérieux individu non  identifié muni d’une machette qu’il aurait  prit soin de bien aiguiser,   arrive dans un premier  temps  chez sa  première victime  qui dormait  encore tranquillement.   Il s’agirait  d’un adulte  qui serait un gardien  habitant  à Kouté .   Il frappe à sa porte, dès que ce dernier lui ouvre la porte  il lui donne plusieurs  coups de machette, avant de l’égorger   sous les yeux de son épouse  et de son fils.  Le monsieur meurt immédiatement.

Après  ce formait, toujours dans le même village et non loin de sa première victime,  il  fonce sur une seconde personne qui lui a eu un plus de chance.  Le malfrat  lui donne plusieurs coups de machette,  avant de  lui trancher  le nez. « J’ai eu la vie sauve parce que j’ai lutté avec mon  agresseur, bien qu’il ait une machette » a soutenu la seconde victime, jeune Ebrié natif de Kouté  .

Non satisfait de ses actes, l’agresseur  court  dans le village  Ebrié voisin,  Beago situé à quelques encablures  de Kouté  .  Sur place il tue une dame qu’il trouve sur son chemin  avant de s’évanouir dans la nature.   La police informée de ce drame arrive sur les lieux  pour  faire son constat.  Comme une trainée de poudre tous les villageois sont informés  de la situation et décident d’aller aux trousses du malfrat. Aux dernières  nouvelles  le  tueur  aurait  été arrêté.

Albert Zatté

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *