Let us encounter reality: It is quite difficult to write down a dissertation. Naturally, it’s the hardest cardstock throughout the uk. So, if you are given this task, it’s definitely common to dislike this document and sense annoyed. These complaints could easily provide you a headache, and however you can not write a dissertation using a headaches. You should concentrate on this cardstock with total enthusiasm or maybe you can expect to suffer from badly. Over the past semester, I recognized my exploration curiosity and looked for distinct research problems i always want to create my dissertation about. Trying to find research to back my assertions by evaluating detection of key publications, selection information, previous dissertations on the subject, bookshelves in libraries managed to get pretty daunting. Like a experts college student, we are expected to develop dissertation writing using a study problem, I have a break and wander around the university. Also i meet up with my friends and speak about the problem and recognize their point of view. I needed time to give it some thought and do some brain mapping to handle the difficulty.
SPORT

FOOT/ MTN-LIGUE 1 C.I: l’Africa survole le championnat

Il y a de quoi se réjouir pour l’Africa Sports. Ce bon début de championnat de première division dénommée MTN-Ligue 1  est de bon augure. Pour qui connait la maison Vert et Rouge et ces guéguerres entre dirigeants et supporters à n’en point finir. Une nouvelle série avec pour acteurs principaux Koné Cheick Oumar le déchu et l’actuel patron du navire Alexis Vagba avait sonnée la révolte il y a 3 ans et pourri la vie du club. Entre un milliardaire (?) qui conduisait l’équipe cher à Séri Mogador (le pionnier), tout droit dans le mur et un homme de sérail qui présente l’avantage de ne traîner aucune casserole. L’Africa a fait son choix et même l’instance faitière du foot ivoirien la FIF y est allée de son droit de regard en mettant en garde le fauteur de trouble. Ces inutiles palabres créées par le sieur Koné Oumar avaient fini par exaspérer les sportifs ivoiriens à tel point que certains avaient trouvé de la matière à ironie. Les Oyés étaient moqués. L’Africa Sports était trainé de club de quartier et ce depuis le départ du légendaire Simplice Zinsou. Le Grand Manitou avait fait de l’ex-Club Sportif Bété, un grand d’Afrique.

C’est cette équipe de prolétaires, de petits, de revanchards et façonnée par des moyens dérisoires de son Président Vagba Alexis qui caracole en tête de la MTN Ligue 1 cette saison. Le samedi 28 octobre et la réception de l’ASI d’Abengourou, les poulains d’Aka Kouamé ont montré leur capacité à jouer les grands rôles cette année. Dans un stade Robert Champroux clairsemé – dû certainement à la forte pluie qui s’est abattue sur la ville d’Abidjan – le nouveau maître à jouer Nacanaba n’a pas mis de temps pour donner de la voix aux maigres Membres Associés présents. Dès la 14’ suite à un coup-franc brossé en vrille. Enfin à la 26’ Foba hérite d’une balle des 20m et dose sa frappe du gauche à ras de terre, laissant le goalkeeper des Indéniés sans réaction. Score final, 2 buts à 0.

Après 3 journées et 3 victoires obtenues (San Pedro FC et Bouaké FC sont passés au passif avec respectivement 1-0 et 2-0), les Aiglons sont leader avec 9 points. 5 buts marqués et zéro encaissé. La défense semble le point fort de cette formation où règne Hortalin Zadi, dernier rempart mais aussi premier défenseur. Ce qui est admirable, des dirigeants aux joueurs, en passant par le staff technique, personne ne verse dans l’euphorie.

Le coach Aka Kouamé aux conceptions novatrices, sait qu’il a encore du travail à faire. Le constat saute aux yeux dès les premières minutes. Les Aiglons jouent bien, quadrillent le terrain et emballent le public par à une touche de balle. Mais ne retrouvent pas la même cadence en seconde période et laissent le jeu à l’adversaire. Cette inconstance s’est révélée face à l’ASI. N’eussent été les maladresses des Princes de l’Indénié, la physionomie du match aurait été tout autre. Parfait Guaignon le jeune prodige qui avait fait un passage éclair à l’AS Monaco tarde à prouver son immense talent. Il est presque porté disparu sur le banc. En attaque Gonazo Bi représente toujours le gros espoir. Alors que l’actuel vainqueur de la coupe nationale 2017 se maintient dans une eau calme, et que le rival Asec traîne les pieds, le président Alexis Vagba qui vient d’acquérir un nouveau car au club, doit comprendre de la nécessité de renforcer rapidement son équipe. Enfin que cette mue prenne forme et l’Africa, sur le chemin de la rédemption.

Floriane MAKO

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *