Accueil » France / Cote d’Ivoire : Signature de contrat de désendettement et de développement (C2D)
ÉCONOMIE

France / Cote d’Ivoire : Signature de contrat de désendettement et de développement (C2D)

Cérémonie de signature du 3ème contrat de désendettement

et de développement (C2D) avec la République de Côte d’Ivoire

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, accueille ce mercredi 27 octobre, Adama Coulibaly,           ministre de l’Économie et des Finances de la République de Côte d’Ivoire, pour la signature d’un troisième Contrat de désendettement et de développement (C2D) entre les deux pays. Mécanismes de conversion de dette en programmes de développement, gérés dans un cadre partenarial, les Contrats de désendettement et de développement illustrent depuis 2012 la richesse de la coopération économique entre la France et la Côte d’Ivoire.

Ce troisième contrat, dont la mise en œuvre et le suivi seront effectués par l’Agence française de développement (AFD), mobilisera des ressources d’un montant de 1,144 milliard d’euros, soit 751 milliards de Francs CFA qui s’ajoutent aux financements de 1,755 milliard d’euros déjà mobilisés lors des deux premiers contrats. Ces ressources seront entièrement consacrées aux priorités du gouvernement ivoirien, dans le cadre du nouveau Plan national de développement de la Côte d’Ivoire pour 2021-2025.

Par ce dispositif, d’importants programmes sociaux seront financés, avec une attention particulière à la jeunesse, au travers des programmes pour l’éducation, la formation et l’emploi, mais aussi le secteur de la santé. Des projets en matière de développement urbain et d’agriculture démontrent également l’engagement commun à protéger l’environnement et à répondre aux défis de la transition écologique, tout en renforçant le développement équilibré du territoire.

Enfin, l’appui à la gouvernance des institutions publiques, notamment financière, constituera une autre priorité d’utilisation, par les autorités ivoiriennes, de la part du contrat allouée à de l’aide budgétaire. La signature de ce troisième contrat de désendettement et de développement réaffirme ainsi le soutien des autorités françaises aux priorités de développement du gouvernement ivoirien. Elle s’inscrit aussi plus largement dans l’engagement constant de la France à mobiliser, tant au niveau bilatéral que multilatéral, les financements nécessaires aux besoins des pays en développement, en particulier en Afrique.

 

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire