NÉCROLOGIE

Hismo Le Boss, artiste franco-ivoirien de 15 ans a été assassiné le samedi 13 janvier 2018 à Paris lors du tournage de son clip.

Hismo Le Boss

Jeune artiste franco-ivoirien âgé de 15 ans, Ismaël Junior Diabley (dit « Hismo Le Boss ») a été lâchement assassiné le samedi 13 janvier 2018. Fils unique du célèbre homme du showbiz ivoirien, « Magloire Diabley du label « DKM Production », le jeune adolescent était sur les lieux du tournage du clip de sa dernière sortie discographique, dans le 11ème arrondissement de Paris », lorsqu’est survenu le drame.
La tragique nouvelle de l’assassinat du jeune rappeur franco-ivoirien a longuement été relayée par des médias européens et les réseaux sociaux.

Suite donc à ce drame qui affecte la famille Diabley, des autorités politiques, municipales, législatives, associations, parents et amis ont organisé en France, une marche silencieuse le samedi 20 janvier 2018 en la mémoire du jeune artiste.

Les faits, tels que lus dans la presse française
Un simple différend à propos d’une fille serait à l’origine de la rixe mortelle qui a lieu, samedi soir, entre deux bandes dans le XIe arrondissement de Paris. Ismaël D, 15 ans, un jeune homme a été tué vers 19 heures d’un coup de couteau dans le dos, rue de la Roquette. Un de ses cousins, a quant à lui, été blessé à la tête d’un coup de bouteille.

Une vingtaine de jeunes de la bande de Riquet – un quartier sensible du XIXe – armés de bâtons et de couteaux, seraient venus narguer une dizaine de jeunes d’un groupe du XIe, en train de tourner un clip de rap, rue de la Roquette. C’est au cours d’un bref affrontement mais d’une rare violence survenue en pleine rue devant des passants impuissants que l’adolescent a été poignardé à mort. Hospitalisé en urgence à l’hôpital de la Salpêtrière, il a succombé à ses blessures peu de temps après son arrivée.

Les témoignages recueillis sur place ont rapidement permis d’interpeller et placés en garde à vue deux mineurs, âgés de 14 et 15 ans. Un autre mineur, porteur d’une arme blanche, avait été interpellé, une heure et demie plus tôt, après un premier affrontement entre les membres des deux bandes, place Léon-Blum dans le XIe arrondissement. Le dimanche 14 janvier 2018, deux autres personnes ont été interpellées.

NE RATER RIEN!
Inscrivez-vous à notre Newsletter
Soyez le premier à recevoir les dernières mises à jour et les contenus exclusifs directement dans votre boîte e-mail.
Restez à jour
Essayez-le, vous pouvez vous désabonner à tout moment.
close-link