SOCIÉTÉ

Développement local-Divo/ Le maire Amédé Kouakou fait son bilan

Amédé Kouakou

Au cours d’une somptueuse cérémonie d’hommage tenue, samedi 8 septembre 2018 à Divo, Dr Amédé Kouakou, maire de cette localité située à 185 km d’Abidjan, a été célébré par les populations pour ses actions de développement. Amédé Kouakou, candidat à sa propre succession, n’a pas manqué de faire le bilan de sa gestion à la tête de cette commune.

Plus-value du budget municipal de plus de 600 millions, construction d’écoles primaires et maternelles, de centres de santé, de pompes à motricité humaine pour l’accès à l’eau potable dans les zones rurales, extension du réseau électrique de la ville, équipement de la Mairie de Divo en  matériels informatiques, mobiliers de bureau, renouvellement du parc automobile, entretien du réseau routier et assainissement de la ville, réalisation d’ actions socio-culturelles et sportives et octroi de dons et subventions diverses à de nombreuses associations… Tel est le bilan jugé  satisfaisant par les populations de Divo, qui a valu au maire de cette ville, par ailleurs ministre de l’équipement et de l’entretien routier un accueil chaleureux digne de son rang.

Une foule en liesse, un cortège de motocyclistes à l’entrée de la ville, trois heures de bain de foule dans les rues, 10 000 personnes réunies dans la cour de la mairie pour célébrer celui qui incarne la marche de Divo vers le développement. « Vous avez Monsieur le Ministre le soutien totale et indéfectible des populations, et pour cela elles vous accorderont un second mandat à la tête de la Commune de Divo. », a indiqué Georges Djédjé Kotty, porte-parole des populations. En retour, Dr Amédé Kouakou a marqué son accord pour un second mandat.  « Allons à ces élections  dans la paix, car mon rêve pour  Divo, est de faire de cette Ville, l’une des villes les plus prisées de la Côte d’Ivoire », a-t-il conclu. C’est dans l’allegresse et une liesse populaire digne des grands jours que cette cérémonie d’hommage a pris fin à 14 heures 28 minutes.

Cyrille NAHIN