SOCIÉTÉ

Kenya. Un touriste se fait tuer par un hippopotame qu’il voulait photographier

Le Guerno - Branféré . Maman hippopotame nain attentin un bébé hippo pour septembre . Papa hippo (photo) est ravi . *** Local Caption *** Une naissance rare attendue au parc de Branféré En septembre prochain, le zoo morbihannais devrait accueillir un nouveau pensionnaire. La femelle hippopotame pygmée, Ola, est gestante. Une chance pour cette espèce menacée. Chez les hippopotames pygmées, la gestation dure de six à huit mois. Ola devrait donc mettre bas en septembre.

Deux touristes Taïwanais ont été attaqués samedi soir par un hippopotame sauvage au Kenya. L’un des deux a été mordu mortellement par l’animal sauvage.

Un touriste taïwanais a été tué, un autre blessé, après avoir été attaqués samedi par un hippopotame sauvage au Kenya, à 90 km de Nairobi, rapporte la BBC.

Selon des témoins, les deux touristes qui se trouvaient près d’un hôtel auraient essayé de photographier l’animal et se seraient approchés trop près de lui. L’un des deux Taïwanais, âgé de 66 ans, aurait été mordu par l’hippopotame avant de succomber à ses blessures.

Un niveau de l’eau inhabituel aurait réduit les pâturages des hippopotames les poussant à se rapprocher des habitations et des hôtels.

Les hippopotames sont des animaux agressifs qui tuent en moyenne 500 personnes par an en Afrique.

Retrouvez cet article sur Ouest France.fr