POLITIQUE

Les militants du PDCI annonce un sit-in pour réclamer la réforme de la CEI

Les jeunes du Parti démocratique de Cote d’Ivoire (PDCI) ont décidé d’assiéger bientôt les locaux de la Commission Electorale Indépendante (CEI) pour réclamer le report des élections locales et la réforme de la CEI.

Cet sit-in se tiendra devant les locaux de la CEI à une date qui n’a pas été indiquée , il aura pour objectif disent –ils de dénoncer de nombreuses irrégularités constatées dans le processus d’organisation des élections locales et réclamer le réforme de la Commission électorale indépendante (CEI). En tout cas face à ce constat amer, les jeunes du PDCI -RDA ont décidé de mener des actions démocratiques pour faire bouger les lignes.

Lors d’une conférence de presse animée ce jeudi 13 septembre 2018 à la maison du Parti à Cocody par le président de la JPDCI urbaine Kouassi Yao Valentin et Dr Yao représentant le président de la JPDCI rurale , le convoyage des électeurs dans plusieurs localités du pays, le non respect de la date de dépôt des dossiers de candidature , et de la publication de la liste des candidats retenus par la CEI , l’utilisation ‘’ frauduleuse’’ du logo du PDCI par certains candidats , la menace et le chantage des cadres de leur parti , l’occupation de force des sièges du PDCI par les militants du RHDP , tout ceci porte une grave atteinte à la démocratie dans notre pays et que dans un tel contexte on ne peut organiser les élections .

La jeunesse du PDCI tient pour responsable de cette situation le régime Ouattara. Les jeunes du PDCI militent donc pour le report de ces élections, estimant que ces élections locales dont la date a été fixée au 13 octobre, ‘’n’auront pas lieu, et elles ne doivent pas avoir lieu ‘’. Ils prévoient l’organisation d’actions de rue sur toute l’étendue du territoire national le 13 octobre jour des élections . ‘’ A noter que cette situation anormale est soutenue et entretenue par le pouvoir en place qui de surcroit est un adversaire pour les échéances électorales à venir.

Ainsi donc, nous sentons-nous contraints, d’entreprendre des actions démocratiques si jusque-là le régime restait sourd à notre appel.’’ Ont t-il fait remarquer. Ils ont décidé de se joindre aux autres forces qui militent pour le report des élections afin de contraindre le pouvoir Ouattara à accéder à leurs revendications. Invitant tous le peuple à rester souder et déterminer pour mener ensemble des actions démocratiques afin d’éviter une autre crise au pays. ‘’ Ce qui arrive est plus grave, nous ne devons pas rester silencieux et complices ‘’ a déclaré Kouassi Yao Valentin. ‘’ Nous sommes dans un pays anormal, où le droit a foutu le camp, non à la dictature, non à la tyrannie, non à l’oppression ‘’ dira t-il plus loin.

‘’En tout état de cause, la jeunesse du PDCI-RDA se battra, en accord avec d’autres forces vives, jusqu’à la satisfaction de ces points qui sont de nature à contribuer à la cohésion sociale et à consolider la paix dans notre pays. Déterminés pour combattre nous parviendront ensemble à impacter positivement notre société.’’ A conclu le président Kouassi Yao Valentin.

Albert Zatté