POLITIQUE

Reforme de la CEI/ Geoffroy-Julien Kouao : « Que la société civile soit la seule à être représentée »

Dans une contribution dont copie nous est parvenue, Geoffroy-Julien Kouao, juriste, politiste et écrivain fait des propositions relatives à l’élaboration d’une nouvelle Commission électorale indépendante (CEI).

Le chef de l’Etat ivoirien ayant reconnu, lundi 6 août dernier, la nécessité de reformer la CEI depuis le 6 août dernier, Geoffroy-Julien Kouao, fort de ses cinq années d’expérience au service juridique de cette institution, fait les propositions suivantes :

« Pour la nouvelle CEI, je propose que la société civile soit la seule à y être représentée. », a indiqué le juriste arguant que les représentants de l’Administration et les partis politiques ne font pas preuve de partialité en raison du contrôle hiérarchique de l’Exécutif pour les uns et de l’impossibilité pour les autres d’être à la fois acteurs et arbitres.

En ce qui relève de la désignation et du mandat du président ainsi que des commissaires de la CEI, Geoffroy-Julien Kouao suggère qu’ils doivent être clairement définis. Pour lui, le président de la CEI doit être désigné par le Parlement (Assemblée nationale et Sénat) qui doivent élire ses commissaires régionaux, départementaux et communaux proposés. Tous, poursuit le juriste, veront leur mandat prendre fin trois mois après la Présidentielle 2020.

 

Cyrille NAHIN

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire