Accueil » 5 choses à savoir sur Andrea Meza, la nouvelle Miss Univers
AFRIQUE & MONDE

5 choses à savoir sur Andrea Meza, la nouvelle Miss Univers

Si la Française Amandine Petit n’a pas atteint le top 10 de l’élection de Miss Univers, qui s’est tenu le dimanche 16 mai 2021 en Floride, Miss Mexique a remporté la couronne. Andrea Meza, 26 ans, a su s’est imposée face aux 70 concurrentes pour remporter le 69ème titre de Miss Univers.
Une Miss experte des concours
Andrea Meza n’est pas une débutante en matière de concours de beauté. La jeune mannequin âgée de 26 ans possède en effet plusieurs titres à son actif. Elle a notamment été élue Miss Mexico 2017, première dauphine de Miss Monde 2017 et Miss Mexicana Universal 2020 avant de décrocher le titre tant convoité de Miss Univers.

Un parcours universitaire impressionnant

Mais les concours ne sont pas la seule activité de la jeune femme, qui tenait absolument à être diplômée avant de se lancer à plein temps dans le mannequinat et les concours de beauté. Elle a suivi avec brio des études d’ingénierie informatique, financées notamment grâce à ses activités en tant que mannequin.

La 3ème de l’histoire

En recevant le titre de Miss Univers, Andrea Meza rentre dans l’histoire des concours de beauté à l’échelle de la planète, mais aussi à celle de son pays, puisqu’elle est seulement la 3ème Mexicaine à obtenir l’écharpe et la couronne suprêmes. Avant elle, le titre avait été décroché en 1991 par Lupita Jones, et en 2010 par Ximena Navarrete.

Une élection placée sous le signe de l’engagement

De plus en plus, les prétendantes au titre des concours de beauté tiennent à prouver qu’elles ont des têtes bien faites et bien pleines en réagissant à l’actualité. Ainsi, plusieurs candidates ont profité de leur passage sur scène pour faire passer des messages comme Miss Birmanie, Thuzar Wint Lwin, qui a dénoncé le coup d’Etat qui a renversé l’ex-dirigeante birmane Aung San Suu Kyi : “Notre peuple meurt et se fait tirer dessus par l’armée tous les jours.” Miss Singapour a – quant à elle – dénoncé le racisme anti-asiatique qui s’est accéléré depuis l’arrivée du Coronavirus.

Elle veut changer les standards de beauté

Dans son discours, Andrea Meza a tenu à évoquer les standards de beauté auxquels les femmes sont confrontées au quotidien : “Nous vivons dans une société de plus en plus avancée, et plus nous avançons en tant que société, plus nous faisons avancer les stéréotypes. De nos jours, la beauté ne concerne plus seulement l’apparence : pour moi, elle irradie non seulement de nos esprits, mais aussi de nos cœurs et de la façon dont nous nous comportons. Ne laissez jamais personne vous dire que vous ne valez rien.”

Source : Yahoo Actualité

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire