Accueil » Audit à la Fif, Africa Sport, Patrice Beaumelle Madame Dao Gabala explique tout
SPORT

Audit à la Fif, Africa Sport, Patrice Beaumelle Madame Dao Gabala explique tout

Le Comité de normalisation a animé une conférence de presse le 3 avril 2021 au siège de la Fédération ivoirienne de football (FIF).

La présidente du Comité de normalisation, Mariam Dao Gabala a évoqué au cours de cette conférence l’audit diligenté au sein de la FIF, l’avenir de Patrice Beaumelle le sélectionneur national dont le contrat est arrivé à expiration depuis février, et la crise qui secoue Africa sport d’Abidjan.

“Nous avons trouvé une trésorerie négative de plus d’1 milliard de nos francs . Mais je ne veux pas aller plus loin”, a révélé Mariam Dao Gabala. Selon la présidente du CONOR, c’est avec d’énormes difficultés que les salaires du mois de février du personnel de la FIF ont été payés.

Afin de protéger la mission du Comité de Normalisation et mieux connaître l’étendue réelle des problèmes financiers de la FIF, un audit qui prend en compte la période 2019-2020 à été commandité, a expliqué la présidente du CONOR. Cet audit, précisera-t-elle, “ne vise pas à fouiller dans les placards depuis 2013-2014 comme le souhaitent certains clubs, ni de faire une chasse aux sorcières car si la Fif en est arrivée là, c’est parce que les clubs ont donné quitus. Toutefois, les clubs seront les premiers à disposer des résultats de cet audit ” .

Elle a rappelé que l’audit en cours, va porter également sur les 100 employés déclarés de la Fif ainsi que sur les assurances.

Sur le licenciement du Secrétaire exécutif , le préfet hors grade Sam Ettiassé, la présidente du CONOR a expliqué que cela résulte du fait que celui-ci était ’’partie prenante au conflit’’.

Sur le cas spécifique de l’Africa sport d’Abidjan miné par un bicéphalisme à la tête dudit club, le Comité de Normalisation n’écarte pas l’option d’une mise sous administration provisoire au cas où la crise perdure. Mais avant d’en arriver là, l’actuelle patronne du football ivoirien à donné une mise en garde au club quant à sa participation au championnat national. “S’il s’avère qu’aux prochains matches vous ne proposez pas une équipe consensuelle, nous seront obligés de suspendre l’Africa du jeu”, a-t-elle prévenu.

La présidente du Comité de Normalisation a annoncé une possible reconduction du sélectionneur des Éléphants, le Français Patrice Beaumelle dont le contrat est arrivé à échéance depuis fin février. “On ne change pas une équipe qui gagne”, a-t-elle dit.
En dépit de toutes les difficultés que traverse la maison de verre, la présidente du Comité de Normalisation se veut optimiste. Car dira-t-elle ’’La Fédération Ivoirienne de Football regorge d’un potentiel incroyable et les différentes actions devront permettre à ceux qui viennent après eux de mieux l’exploiter’’.

Atapointe

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire