POLITIQUE

Candidat du PDCI-RDA à la présidentielle : Un bureau politique convoqué pour tout « boucler » avant la convention ?

GETTY IMAGES

La fièvre monte déjà du côté du parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA).

En effet, le parti septuagénaire se trouve actuellement à un tournant décisif de sa vie politique. Il s’agit du choix de son candidat à la candidature à l’élection présidentielle du 31 octobre prochain qui se fera à la convention d’investiture qui aura lieu du 12 au 14 juin prochain si la situation sanitaire le permet. Mais bien avant cette grande messe qui marquera une étape importante dans la vie du parti septuagénaire, l’actuel président du parti Henri Konan Bédié a jugé bon de convoquer un important bureau politique extraordinaire qui se tiendra du 4 au 5 juin 2020 au siège du PDI-RDA à Cocody.

Outre les membres du bureau politique, les membres du comité des sages sont également autorisés à prendre part à cette réunion. Il s’agira à cette occasion pour les militants du PDCI-RDA de débattre des critères d’éligibilité des candidats à la candidature pour la convention qui désignera celui qui défendra les couleurs du PDCI-RDA au scrutin présidentiel prochain qui s’annonce déjà épique.

En tout cas, même si on ne le dit pas assez il convient de souligner que le bureau politique extraordinaire du 4 juin prochain qui précède la convention du 12 juin viendra pour palier plusieurs situations au sein du parti. En effet cette réunion sera indubitablement une tribune de vérité et de clarification. L’occasion sera belle pour faire certainement consensus autour d’un candidat. Les cadres du parti pourront saisir cette opportunité pour faire les derniers réglages et éventuellement chercher à dissuader tous ceux qui ambitionnent affronter le président du parti Henri Konan qui dit –on est le favori de cette convention. En fait, même si l’actuel président du PDCI-RDA est pressenti pour être plébiscité à cette convention, il ne faudrait pas tout de même occulter le fait qu’il y’a des opinions dissidentes qui se font ressentir au sein du plus vieux parti. Ces derniers seraient opposés aux conservateurs et caciques qui militaient pour le choix de Bédié.

Le groupe des « rénovateurs » eux sont pour un rajeunissement du parti. Ils souhaitent vivement voir un jeune être défendre les couleurs de leur parti le 31 octobre prochain. Il convient aussi de souligner que selon des sources officieuses, des critères d’éligibilité à ladite convention auraient fuité et largement publié par certains médias. Ces informations non officielles feraient état d’un durcissement des conditions d’éligibilité à la convention. Vrai ou sauf ? C’est à l’issue du bureau politique extraordinaire que l’on connaitra la vérité sur ces critères. Par exemple la caution pour être candidat à la convention serait portée à 50 millions FCFA. Mais d’autres sources précisent que ce ne seraient que des propositions et que les vrais critères d’éligibilité seront débattus et validés lors du bureau politique extraordinaire annoncé pour ce jeudi.

Zatté Albert