Accueil » CI : 6e congrès du FPI Affi se “lâche” et dit tout
POLITIQUE

CI : 6e congrès du FPI Affi se “lâche” et dit tout

Au Palais des Sports de Treichville Abidjan, ce samedi 13 Novembre 2021 , le 6e congrès extraordinaire  du Front Populaire Ivoirien avec pour thème :le Front Populaire Ivoirien mobilisé pour la Renaissance d’une Côte d’Ivoire Unie Démocratique et Prospère. C’est dans une salle pleine à craquer qui a été prise d’assaut par les militants du FPI venus de tout le pays et de l’extérieur du pays pour ne pas ce faire raconter l’événement, et surtout avec la présence de tous les partis de l’échiquier politique nationale et internationale tels que M Adama Bictogo président du directoire du RHDP, Georges Ezaley, membre du bureau politique du PDCI, de madame Claverie BONI présidente de l’URD , et de monsieur MABRI Albert président de l ‘UDPCI , des représentants des partis politiques des pays frères venus du Niger, du Sénégal et du Tchad, sans oublier les ambassadeurs venus des pays voisins et de l’union européenne et de madame Pulcherie Gballet de la société civile.

Après le mot de bienvenu du Président du Comité d’Organisation et Secrétaire Général du FPI Monsieur SANGARÉ Issiaka, tous les intervenants ont tenu à remercier, le président Pascal AFFI N’GUESSAN pour l’invitation, et montrer aux Ivoiriens qu’au-delà des divergences qui sont intrinsèques à toute société humaine, la différence ne doit pas être un obstacle à la cohésion sociale, mais plutôt un ferment sur lequel on doit bâtir une nation Unie, prospère et développée. Prenant la parole, le Président Pascal AFFI N’GUESSAN a d’abord demandé à l’assemblée d’observer une minute de silence en la mémoire de tous les morts et particulièrement les membres disparus du FPI. Affi Nguessan à remercié les partis politiques Ivoiriens et étrangers pour leur présence et marque d’attention au FPI et surtout les chefs coutumiers garants de la tradition, de nos racines sur lesquelles, nous devons nous appuyer pour construire une nation prospère.

Deuxièmement parlant de l’objectif de ce 6e congrès extraordinaire qui est un test pour voir si le FPI a été vide de sa substance, car nous sommes sans ignorer que le président Gbagbo Laurent avait décidé de créer un nouvel instrument politique en quittant le FPI et au vu de la mobilisation de ce jour on peut dire que le test a réussi, il ne peut continuer, non sans dire merci à tous ses militants pour avoir résisté et ne pas avoir craqué contre les vents et marrées, en les envoyant en mission pour la redynamisation du FPI en gagnant le cœur des Ivoiriens à travers tout le pays et choisir le FPI aux échéances électorales à venir.

Troisièmement, il a mis l’accent sur l’entrée des jeunes au Secrétariat Général du parti, et renouer avec la tradition d’antan qui en tissant des liens étroits avec les organisations patronales et de la société civile pour mieux s’imprégner des difficultés du monde du travail, sans oublier le système éducatif inadapté à notre pays et une couverture sociale inexistante avec des structures sanitaires désuètes qu’il faut changer. Enfin dire  un grand merci au Président Alassane OUATTARA pour la relance du dialogue politique inclusif le mois prochain pour que les Ivoiriens réunissent au tour de l’essentiel qui la Côte d’Ivoire.

Hermann Kpasset

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire