SOCIÉTÉ

Côte d’Ivoire / insécurité : Un militaire abattu à Duékoué

Photo utilisée juste à titre d'illustration

Les faits se sont déroulés le dimanche 07 janvier 2018 au environ de 20 h sur l’axe Duekoué- Bagohouo. Selon les témoignages, cette nuit, des individus armés étaient postés à 06 km d’un poste de contrôle  militaire entre le chef lieu de région et le village de Blody. Les bandits dépouillaient tous les passants des deux sens arrivaient à leur niveau. Vu qu’il n’y a pas de de campement, ni de village dans dans les environ, l’endroit était bien idéal pour opérer.

Vu l’interruption de la circulation, les forces l’ordre en poste soupçonnent alors un anomalie. Leurs doutes seront confirmés quelques instants par passants ayant subit les affres des hommes armés. Qui informent les forces de l’ordre d’une opération de braquage en cours non loin de leur position. Les agents décident alors d’intervenir. Mais ils ne sont que deux, un gendarme et un militaire. Alors le gendarme demande d’alerter la base afin d’avoir du renfort de Duekoué. Chose que son compagnon le sergent Diomandé Mekene souhalio du Bataillon de sécurisation de l’ouest de Man, détaché à Duékoue refuse. Pour lui il fallait intervenir  maintenant. Ne s’étant pas accordé, le militaire  décide alors de faire seul l’opération. Mais à peine pointe-t-il le nez que le sergent Diomandé est accueilli par les rafales. Il meurt sur le champs. Son arme de type kalachnikov est emportée par les braqueurs. Après ce meurtre, les bandits se volatilisent dans la broussaille avant l’arrivée du renfort.

L’insécurité sur ce tronçon ne date pas d’aujourd’hui. Depuis la fin de la crise poste électorale, il est difficile pour les usagers de circuler sur cet axe paisiblement. Les attaques contre les piétons, les voitures et engins à deux roux sont très fréquents. Les populations attendent avec impatience l’arrivée d’une équipe du centre de commandement des opérations (CCDO) comme promis par le préfet après les attaques meurtrières du quartier carrefour l’an passé. La police a ouvert une enquête.

Marcel D.

NE RATER RIEN!
Inscrivez-vous à notre Newsletter
Soyez le premier à recevoir les dernières mises à jour et les contenus exclusifs directement dans votre boîte e-mail.
Restez à jour
Essayez-le, vous pouvez vous désabonner à tout moment.
close-link