Accueil » Côte d’Ivoire: l’UNG répond favorablement à l’appel de Gbagbo
POLITIQUE

Côte d’Ivoire: l’UNG répond favorablement à l’appel de Gbagbo

“Oui”, c’est la réponse donnée par l’UNG, à l’appel lancé par l’ancien président, Laurent Gbagbo, le 9 août dernier, en vue de la création d’un nouveau groupement politique.

En effet, au cours d’un 2ᵉ congrès organisé à la Fondation Félix Houphouet Boigny pour la recherche de la paix à Yamoussoukro, après celui de 2008, les militants de l’Union des Nouvelles Générations ( UNG), ont accepté de répondre favorablement à l’appel lancé par l’ancien président, Laurent Gbagbo, qui est leur ” référent politique”, avec pour thème ” 14 ans de résilience et de croissance”.
<< Dès sa création, l’UNG s’est engagé auprès du président Gbagbo et a traversé tous les défis politiques avec lui>>, a fait savoir le secrétaire général, Dénie Ayekpa. Selon eux “C’est donc en toute logique, qu’ils ont décidé de soutenir l’ex-pensionnaire de la prison de Shevingan.” dans sa nouvelle vision pour la Côte d’Ivoire.
 Par ailleurs, la cérémonie a vu la présence de plusieurs personnalités politiques de l’opposition notamment une forte délégation du FPI dirigé par le ministre Dano Djédjé Sébastien, qui prenant la parole, a tenu à féliciter, le président du parti, Stéphane Kipre, pour son leadership éclairé et pour tout le travail abattu auprès du président Gbagbo : << Stéphane Kipre est un homme loyal et fidèle au président Gbagbo, un homme de son temps et dans son temps>>,  a-t-il indiqué non sans manquer de rappeler que ” nous avons souffert avec l’UNG pour rassembler le parrainage du président Gbagbo lors de la présidentielle de 2020″.
En outre, pendant le congrès, l’on a assisté à une projection d’une vidéo de quelques minutes montrant les différents meetings effectués par le président du parti, demandant à la population de soutenir la candidature du président Gbagbo lors des élections présidentielles de 2010, une manifestation des militants de l’UNG en exil, à la Haye, demandant la libération du président Gbagbo.
Enfin, prenant la parole, le président Kipré a invité les militants de l’UNG, à suivre le président Gbagbo et lui faire confiance << J’invite l’ensemble des congressistes, au nom de tous les militants de l’UNG à répondre OUI à l’appel lancé par notre référent politique, le président Laurent Gbagbo, faites confiance au président Gbagbo, il saura mesurer le sens du sacrifice que nous faisons>>, signifiant ainsi dans son exposé qu’il tient là son dernier discours devant eux en tant que président de l’UNG.
À la fin du congrès, une motion et une résolution ont été lue pour entériner la décision des militants et ceux à travers le pré- congrès éclatés, ténus dans les différentes sections du parti. Par conséquent, Cette décision sonne  comme la fin de l’UNG dans la sphère politique ivoirienne.
Pour rappel, plusieurs militants de l’UNG, se sont retrouvés en exil en 2011, suite à la crise post-électorale, dont le président Stéphane Kipre, pendant près de 10 ans. L’UNG a été créée le 25 juillet 2007 par une dizaine de personnes. 14 ans après, le parti cesse d’exister pour d’autres défis politiques.
J. L Z

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire