POLITIQUE

Côte d’Ivoire : Un ancien chef de guerre prend ses distances vis-à-vis de Soro

Le colonel Touré Hervé dit Vétcho ancien chef de guerre du mouvement rebelle conduit par Soro Guillaume en septembre 2002 ne veut pas être mêlé dans les affaires politiques de son ancien chef.

Au lendemain en effet du meeting de l’ancien patron de la rébellion à Katiola où il a salué certains cadres de la région (dont Gaston Ouassenan et Touré Vétcho ) pour ne l’avoir pas abandonné et l’avoir soutenu dans la réussite de sa tournée dans la région,  Vetcho, aujourd’hui pensionnaire de l’école nationale de l’administration s’est pressé de se désolidariser de son ancien leader. Et ce,  dans un communiqué à travers laquelle il dit son engagement à servir la Cote d’Ivoire sous les ordres d’Alassane Ouattara.

Ci-dessous le communiqué de l’ancien chef de guerre

Depuis quelques temps, il nous a été donné de constater un bouillonnement de la sphère politique avec l’usage de noms d’officiers de l’armée au cours de rassemblement public.

“Nous réitérons notre engagement sans faille à servir la Côte d’Ivoire sous les ordres du Président Alassane Ouattara”

Parmi les officiers cités selon les médias et la presse, il me revient de façon récurrente que je suis l’objet d’une attention particulière. Le présent communiqué se veut une note de précision à l’attention de tous.

Fils de Katiola, militaire et Officier Supérieur des Forces Armées de Côte d’Ivoire (FACI), nous voudrions rappeler qu’en tant que Militaire républicain, nous sommes au service de la Nation. Tout citoyen sait que l’armée est et demeure une institution au service de l’Etat, avec impartialité. Nous ne saurions donc être membre ou soutien d’un quelconque mouvement politique.

En ce qui nous concerne, en formation depuis 2017 à l’Ecole Nationale d’Administration, nous sommes bel et bien en service à l’état-major général des armées en tant que Chef du Bureau des Relations Internationales.

Nous réitérons notre engagement sans faille à servir la Côte d’Ivoire sous les ordres du Président Alassane Ouattara, Chef Suprême des Armées, garant des Institutions de la République de Côte d’Ivoire.

Que Dieu préserve la République !

Fait à Abidjan, le 20 mai 2019

Colonel Touré Hervé-Armand Pélikan