SPORT

Coupe du monde 2018: pourquoi les Bleus sont la 6e équipe africaine

L'équipe de France le 30 juin 2018, avant son match contre l'Argentine au Mondial au Kazan Arena, en Russie.© LUIS ACOSTA / AFP

Les sélections africaines ont été éliminées de la Coupe du monde. Reste que tout n’est pas perdu pour les aficionados du ballon rond en Afrique. Nombreux savourent les victoires des Bleus comme les leurs et n’hésitent pas à clamer que la sélection française est la dernière représentant du continent. Voici trois arguments en leur faveur.

Les Français ne sont pas les seuls supporters des Bleus. Beaucoup d’Africains ont exprimé sur les réseaux sociaux leur sympathie pour la France qu’ils considèrent comme l’ultime représentante du continent dont les cinq équipes officielles ont été éliminées (Sénégal, Nigeria, Egypte, Tunisie et Maroc).

Trois raisons légitiment leur affection: l’ascendance africaine de certains Bleus, leur «fan song» composée par le groupe ivoirien Magic System et la revanche par procuration offerte par la France au Nigeria. Le président Emmanuel Macron ne s’y est d’ailleurs pas trompé. En visite officielle au Nigeria les 3 et 4 juillet 2018, le dirigeant français a demandé aux Nigérians d’apporter leur soutien aux Bleus.

1- Les origines africaines des joueurs 
Ramener les internationaux français à leurs origines n’est pas toujours très pertinent mais cela explique aujourd’hui l’attachement des Africains auxBleus. L’information est d’ailleurs largement relayée sur la Toile, avec une relative exactitude quant aux pays d’origine des joueurs de l’équipe de France. De nombreux messages circulent ainsi sur les réseaux sociaux depuis le démarrage de la Coupe du monde en Russie et, actuellement, c’est un post intitulé «La France est effectivement la seule équipe africaine (encore en lice) dans la Coupe du Monde» qui a l’air de faire sensation.

La plupart des Bleus ont des parents d’origine africaine en France ou sont nés sur le continent. Quelques exemples: Steve Mandanda est né à Kinshasa, en République démocratique du Congo. Tout comme Samuel Umtiti qui a vu, lui, le jour à Yaoundé, au Cameroun.

Les parents d’Adil Rami sont marocains; ceux de Paul Pogba, guinéens. Blaise Matuidi est né de parents angolais. Nabil Fekir est franco-algérien, tout comme N’Golo Kanté qui a la double nationalité française et malienne. Ousmane Dembélé a des origines malienne, sénégalaise et mauricienne. Steven Nzonzi est un métis franco-congolais, à l’instar de Corentin Tolisso qui est franco-togolais et Kylian Mbappé, star des Bleus consacrée depuis France-Argentine, est né d’un père d’origine camerounaise et d’une mère d’origine algérienne.

2 – La «fan song» est signée du célèbre groupe ivoirien Magic System
De même, Magic in the air, le tube du groupe ivoirien Magic System, a souvent résonné dans les stades russes en présence des Bleus. La raison: c’est la «fan song» de la sélection française, indique Libération
A ce titre, selon les explications fournies à la Fédération française de Football (FFF) au quotidien français, la chanson est «jouée dans les stades (de) la Coupe du Monde de la FIFA, après l’annonce des compositions, après un but, ou dans le cas où l’équipe gagne». En d’autres termes, c’est la chanson officielle pour célébrer les Bleus et leurs exploits.

Par ailleurs, les joueurs français postent souvent sur les réseaux sociaux des vidéos où on les voit se trémousser sur de la musique africaine.

3-La France a éliminé l’Argentine
Dernière motivation: la revanche. Nombre de Nigérians se sont réjouis de la défaite des Argentins face aux Français sur la Toile. Pour cause, les premiers ont empêché les Super Eagles d’arriver en huitièmes de finales.

On pourrait encore aller plus loin: les Nigérians ont peut-être même permis la victoire des Bleus. L’équipe argentine, opposée à la sélection française, est la même qui a affronté les Super Eagles. Et ces derniers ont vaillamment résisté à Messi et à ses camarades. Les Français ont, eux, fait mieux que résister ! Allez les Bleus!

Retrouvez cet article sur Geopolis | Afrique.com