POLITIQUE

FPI / Affi a remis le parti à Gbagbo : Les secrets de la rencontres de Bruxelles

Trois jours après la rencontre de Bruxelles, on en sait un peu plus, sur la teneur des discussions entre le président Laurent Gbagbo et Pascal Affi N’Guessan. Ces retrouvailles entre Affi et le président Laurent Gbagbo a surpris nombre de proches de caciques du FPI, d’autant plus que contrairement à la démarche officielle, le président du FPI reconnu par le pouvoir d’Abidjan a utilisé une voix inhabituelle pour entrer en contact direct avec Gbagbo et obtenir ce rendez-vous.

Accompagné de Brigitte Kuyo, ancienne représente du FPI en France, Pascal Affi N’Guessan a été reçu dans la capitale Belge par Laurent Gbagbo qui avait à ses côtés Assoa Adou et l’avocate franco-ivoirienne Habiba Touré. «  Les échanges, au dire de notre source, ont essentiellement porté sur l’actualité politique et surtout sur la réunification du FPI ».

« Le plus important est que les deux parties ont convenu de réunifier le parti en prévision de la présidentielle de 2020 » précise notre source qui indique que le schéma arrêté envisage un congrès dans les tous prochains jours pour plébiscité Laurent Gbagbo à la tête de son parti. Un congrès que Laurent Gbagbo a souhaité sous le contrôle du ministre Hubert Houlaï.

Après cette journée essentiellement marquée par ce qu’on pourrait qualifier de travaux de réunification du FPI, la journée du lendemain, le samedi 4 janvier a été marquée par un huis-clos de 3 heures entre Gbagbo et son ancien Premier ministre qui a saisi cette occasion pour demander pardon à son chef.

Tidiane Houla