AFRIQUE & MONDE

Franc-maçon, Alexandre Benalla est suspendu de sa loge

Alexandre Benalla au côté du président le 14 juillet dernier. Philippe Wojazer/REUTERS

Le jeune chargé de mission de l’Élysée a «été initié au sein de la Loge des ”Chevaliers de l’Espérance” de la Grande Loge Nationale Française (GLNF)», révèle L’Express. Il «n’est venu que deux ou trois fois peut-être», précise le Grand Maître Jean-Pierre Servel au Figaro.

Alexandre Benalla franc-maçon? L’information, publiée par plusieurs médias, avait été démentie il y a quelques jours par le Grand Orient de France, la première obédience française. Ce mercredi, le journaliste de l’Express François Koch le révèle sur son blog «La lumière»: le jeune chargé de mission de l’Élysée a en fait «été initié au sein de la Loge «Les Chevaliers de l’Espérance» de la Grande Loge Nationale Française (GLNF)». «Ce franc-maçon porte le matricule 106161 de cette obédience depuis janvier 2017», écrit François Koch, citant «des documents internes» transmis par «de bonnes sources». Il a été suspendu «le 23 ou le 24 juillet», confirme au Figaro le Grand Maître de la GLNF Jean-Pierre Servel.

Dans les fichiers de la GLNF, décrit le journaliste de l’hebdomadaire, Alexandre Benalla «est né le 8 septembre 1991 à Évreux, réside à Issy-les-Moulineaux, exerce la profession de Responsable Sécurité et son parrain est un notaire trentenaire de Saint-German-en-Laye (Yvelines), membre de la même loge». Il est «toujours apprenti» et n’a bien sûr «pas été très assidu aux réunions rituelles de sa loge depuis l’élection d’Emmanuel Macron».

«C’est toujours un peu gênant de lâcher un type qui est dans les emmerdes»

Joint par le Figaro, Jean-Pierre Servel souligne d’abord qu’il «regrette que l’on ait communiqué des informations sur un des frères». «Alexandre Benalla n’est pas venu souvent: deux ou trois fois peut-être, précise le Grand Maître, qui lui-même ne l’a «jamais vu». Quant à l’atelier des Chevaliers de l’Espérance, «je ne sais pas très bien le rite qu’ils pratiquent, mais ils doivent être une vingtaine à tout casser», ajoute-t-il. «Dans son atelier Les Chevaliers de l’Espérance, indique François Koch sur son blog, il n’y a pas d’autre frère exerçant dans le domaine de la sécurité, ni policier ni gendarme. Ce sont plutôt des cadres supérieurs et des professions libérales du droit».

Pour «ne pas lui porter trop préjudice», poursuit le Grand Maître, Alexandre Benalla n’est pour l’instant que «suspendu à titre conservatoire», jusqu’à l’issue de la procédure judiciaire. Une suspension prononcée par ordonnance de son Grand Maître Provincial (Île-de-France), précise l’Express, au début de cette semaine. «Pour nous, c’est toujours un peu gênant de lâcher un type qui est dans les emmerdes, admet Jean-Pierre Servel. Si tout va bien, on le reprend; s’il est condamné, il peut être suspendu, voire radié définitivement».

La GLNF, fondée en 1913, déiste et exclusivement masculine, compte actuellement 29 800 frères. Cette obédience réalise plus de 2000 initiations par an.

Retrouvez cet article sur le Figaro.fr