AFRIQUE & MONDE

France : 5000 policiers confinés avec des symptômes du Covid-19

Coronavirus: un syndicat affirme que 5000 policiers sont confinés avec des symptômes, dont 650 à Paris

Avec le personnel soignant, les forces de police sont en première ligne pour lutter contre la propagation du coronavirus, en surveillant les déplacements limités des Français. Selon un représentant du syndicat Unité SGP Police, ils sont désormais 5000 à être confinés avec des suspicions de Covid-19.

Avec les déplacements limités au strict minimum, des policiers sont mobilisés sur tout le territoire pour surveiller que le décret voulu par Emmanuel Macron s’applique bien. Près de 100.000 hommes et femmes sont sur le terrain pour contrôler, et éventuellement verbaliser, les individus se déplaçant sans motif légitime.

Une activité qui les met en première ligne sur la lutte contre la propagation du coronavirus. Selon Rocco Contento, secrétaire départemental Paris du syndicat Unité SGP Police, 5000 policiers sont confinés « avec des symptômes similaires au Covid-19 », assure-t-il sur BFMTV. Dont 650 à Paris.

« Ils n’ont pas pu être testés parce qu’on ne teste plus au Covid-19 », regrette le syndicaliste policier.

Pour lui, « cela devient de plus en plus difficile de faire respecter ce confinement, il y a de plus en plus de gens qui y sont réfractaires », indique-t-il. Il regrette que, jusqu’à présent, les policiers ne soient pas autorisés à porter des masques de protection face au risque de contamination. « Vous avez des collègues qui se sont fait cracher dessus encore hier, sans masque… on va finir par le payer cash. »

Depuis ce samedi, les règles strictes encadrant le droit de porter un masque pour les policiers en mission ont été assouplies. Dans une note rédigée par le directeur central de la sécurité publique (DCSP), qui a autorité sur la police des grandes agglomérations, sauf Paris, et des villes moyennes, il est rappelé aux chefs de service de « veiller à la mise à disposition de masques chirurgicaux aux policiers et personnels en contact avec le public, en particulier lors des contrôles des mesures de confinement sur la voie publique ». Les agents sont donc désormais autorisés à porter un masque si les « circonstances » « l’exigent », précise la note.

Source: BFMTV.com