POLITIQUE

Guémon: des candidats lâchent le RHDP

Comme un film au scénario plein de suspences, les élections municipales et régionales du 13 octobre prochain n’ont pas fini de nous livrer leurs secrets. Après l’épisode des candidats à la double casquettes politiques c’est au tours de certains qui ont volontairement accepté de se parrainer par le RHDP de renier leur parole.

Difficile période pour certains candidats quant à l’étiquette à porter pour compétir lors de ces échéances qui paracheverons le processus électoral enclenché par le président Ouattara depuis l’adoption de la nouvelle constitution marquant la naissance de la 3e république.

Plusieurs personnalités politiques parmi lesquelles l’actuel président du conseil régional du guémon, l’honorable Meambly Evariste, député de Facobly et le maire sénateur de Bangolo annoncées sur le liste RHDP (rassemblement des Houphouëtistes pour la paix ) unifié ont finalement fait faux bon. Ces deux candidats annoncés pour représenter la coalition au pouvoir ont préféré aller en indépendant à la dernière heure. Pourquoi ce nouveau choix de la dernière minute?

Et pourtant, recevant les présidents de mutuelles de développement de Duekoué et de Bangolo, le mois dernier, le président sortant du conseil régional du guémon avait dit bénéficié de” la grande confiance” du chef de l’Etat qui lui aurait donné une rallonge budgétaire de 1 milliard de franc CFA. Somme qu’il prévoit investir pour les deux départements cités plus haut. En tout cas le sujet ne laisse personne indifférent dans la région depuis son annonce dans la soirée du vendredi. Chacun y va Selon ses analyses.

Meambly avait déjà annoncé d’avance les couleurs selon lesquelles il serait le candidat de l’alliance au pouvoir aux nombreux cadres venus l’écouter à l’espace “Totodrou” sise à Azito. Selon une source très proche du député de Facobly, le parrainage officiel du RHDP aurait été très mal apprécié par les partisans de Méambly Évariste. “Aller sous la bannière du RHDP ne garanti pas notre victoire “, ajoute notre informateur.

C’est le même son de cloche dans le camp du maire sortant de la commune de Bangolo, Evariste Sah. Celui-ci avait au lendemain de son élection dédié sa victoire au président Ouattara et annoncé son intention de virer au rassemblement des républicains (RDR). L’argument est même selon ses proches que nous avons joins au téléphone. Selon l’un d’entre eux, il serait mieux pour le sénateur Evariste Sah d’aller à ses élections en indépendant vue que le département est à prédominance acquis à la cause de l’opposition (FPI).

En somme, si les deux leaders politiques sont d’accord pour le parrainage de la nouvelle coalition au pouvoir, il n’en est pas de même pour leurs militants. Chose qui leur a rendu la tâche extrêmement facile.

Que feront les deux candidats si d’aventure ils gagnaient au soir du 13 octobre? “Ils vont en indépendant mais remettront leur victoire au RHDP en cas de victoire “, nous a confié un leader politique qui a requis l’anonymat.

Francioly T.