Accueil » LA FIDHOP SE FÉLICITE DE CE DÉBUT DU DIALOGUE NATIONAL ; MAIS…
SOCIÉTÉ

LA FIDHOP SE FÉLICITE DE CE DÉBUT DU DIALOGUE NATIONAL ; MAIS…

RENCONTRE DES PRÉSIDENTS GBAGBO ET OUATTARA :

COMMUNIQUE DE LA FIDHOP :

C’est avec bonheur qu’à l’occasion du compte-rendu du Conseil des Ministres du mercredi 21 juillet 2021, les populations de Côte d’Ivoire apprirent que l’ex-Président de la République Laurent GBAGBO et son successeur au Palais présidentiel Alassane OUATTARA se rencontreront le mardi 27 Juillet prochain à Abidjan. Ils s’étaient longuement parlé quelques jours auparavant a même révélé le porte-parole du Gouvernement.

La FIDHOP, la Fondation Ivoirienne pour l’observation et la surveillance des Droits de l’Homme et de la vie politique et son Président-Fondateur, Dr BOGA SAKO GERVAIS, saluent et soutiennent cette grande et historique annonce !

Parce que depuis le 25 Novembre 2010, où ils se sont ‘’affrontés’’ directement dans un face à face électoral, plus jamais ces deux personnalités ne s’étaient retrouvées et parlées officiellement.

Parce que depuis la grave crise postélectorale de 2010-2011 jusqu’au retour au Pays du Président GBAGBO, c’est véritablement l’unique acte concret et fort marquant le processus de Réconciliation en Côte d’Ivoire qui sera posé ; puisqu’enfin les deux principaux protagonistes vont se rencontrer, dans l’enceinte du plus grand symbole de la République : au Palais présidentiel.

La FIDHOP se réjouit donc que les deux Présidents aient enfin accepté de se parler : peu importe ce qu’ils se diront, cet acte décrispera le climat sociopolitique tendu à nouveau dans le pays et il donnera aux Ivoiriennes et aux Ivoiriens d’espérer en un avenir de Paix durable.

La FIDHOP dont le Président-Fondateur, dès sa descente d’avion après dix ans d’exil, a lancé l’Appel à la rencontre des trois Présidents BEDIE, GBAGBO et OUATTARA, attend beaucoup de cette rencontre du 27 juillet et espère vivement que les trois hautes personnalités se retrouveront prochainement ; pour libérer la Côte d’Ivoire et tous ses habitants.

CAR SANS DIALOGUE, LA PAIX EST IMPOSSIBLE ET IL EST ILLUSOIRE DE PARLER DE RESPECT DES DROITS DE L’HOMME !

Fait à Abidjan, le 23 Juillet 2021

Dr BOGA SAKO GERVAIS       

Président de la FIDHOP/GRADDH-AFRIQUE

Ecrivain-Politique.

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire