POLITIQUE

M. Kakou Guikahué S.E du PDCI RDA / ‘’Il faut reporter les élections locales sans débat‘’

M. Maurice Kacou Guikahuié Secrétaire exécutif en Chef du PDCI-RDA a animé une conférence de presse ce mercredi 29 aout 2018 au siège du parti à Cocody.

Il a abordé trois sujets à cette occasion, à savoir le réaménagement de la date des élections municipales et régionales, l’utilisation du Logo du PDCI par le RHDP –parti unifié et la question des candidatures apparues à la fois sur la liste des candidats du PDCI et celle du RDHP unifié. Concernant le réaménagement de la date du scrutin il a donné les explications suivantes ‘’L’impératif d’exclusivité rappelé par le Chef de l’Etat dans son message à la nation, le 06 aout 2018 , commande la prise en compte des vacances judicaires et du récent mouvement préfectoral qui freinent le cours normal de la délivrance des actes administratifs et exigés pour la constitution des dossiers de candidature .

Le PDCI –RDA juge qu’il convient que des dispositions pratiques et techniques soient prises pour un réaménagement des dates de dépôts des dossiers de candidatures et de la tenue du scrutin‘’. A déclaré le conférencier. Dans son élan d’explication il ajoutera que ce réaménagement est aussi du au fait qu’il faut procéder également à la reforme de la Commission Electorale Indépendante (CEI) avant la tenue des prochaines élections locales comme l’a souhaité le Chef de l’Etat dans son message du 06 aout dernier.‘’ Il n’y a pas de débat à sujet car les prochaines élections c’est bien les municipales et les régionales du 13 octobre 2018 ‘’. Avant d’ajouter ‘’ si le président de la République n’était pas prêt à faire la réforme de la CEI il n’allait pas l’annoncé. En plus la date du 13 octobre a été arrêtée avant le message du Chef de l’Etat. Explique t-il plus loin. Toutefois, Guikahué s’est abstenu de proposer une date des élections locales. ‘’ Nous n’avons pas de date à proposer, nous demandons un réaménagement ‘’ a-t-il précisé. En plus pour lui, l’ordonnance d’amnistie des 800 prisonniers politiques justifie également ce report du scrutin dans la mesure où ces personnes en liberté constituent non seulement un potentiel électoral, mais pourraient être aussi candidats, dira t-il.

En ce qui concerne l’utilisation du Logo de son parti par le RHDP unifié il a tout simplement dit que ‘’ Nous allons prendre toutes les dispositions afin que ceux qui ne sont pas du PDCI-RDA n’utilisent pas notre logo et notre pagne ‘’a averti Guikahuié. Abordant le sujet des noms de candidats apparus à la fois sur les listes RDHP- unifié et PDCI il a pointé du doigt la coalition au pouvoir.’’ Le PDCI condamne fermement les pratiques tendant à la déstabilisation et l’affaiblissement des partis politiques concurrents en vue de s’assurer le monopole du contrôle et de l’animation politique nationale ‘’ a fait savoir le conférencier.

Albert Zatté

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire