POLITIQUE

Présidentielle en Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara en plein dilemme sur le report du scrutin

Initialement totalement fermé à l’idée de reporter l’élection présidentielle prévue le 31 octobre, le chef de l’État ivoirien a assoupli sa position face à l’évolution de la pandémie de Covid-19.

Le 8 avril, lors du Conseil des ministres à l’occasion duquel le Code électoral a été adopté par ordonnance, Alassane Ouattara (ADO) avait repoussé l’idée d’un report de l’élection présidentielle prévue le 31 octobre. Le président avait d’ailleurs demandé à ses ministres d’accélérer les opérations électorales une fois la crise sanitaire endiguée.

Vers un report du scrutin ?
Selon nos informations, ADO a par la suite confié à plusieurs de ses proches qu’il pourrait tout de même envisager un report du scrutin pour permettre aux opérations d’enrôlement d’avoir lieu. Il a toutefois précisé qu’il tenait pour le moment à ce que le premier tour se tienne avant la fin de l’année 2020, l’opposition plaidant de son côté pour un report au premier trimestre 2021. Certains membres de cette dernière n’hésitent pas à appeler à une transition politique, puisque le mandat du chef de l’État aurait alors expiré – une idée dont ce dernier ne veut pas entendre parler.

Initialement prévue du 18 avril au 2 mai, la révision de la liste électorale a été suspendue. La Commission électorale indépendante (CEI) a proposé plusieurs solutions pour qu’elle soit organisée d’ici au mois de juin.

Source: Jeune Afrique

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire