SOCIÉTÉ

Biankouma / Un forcené tire sur 5 personnes: Un mort et 4 blessés

La matinée du samedi 28 septembre a été dramatique sans le village de Loualeba, dans la sous préfecture de Biankouma. Un réssortissant Burkinabé y a ouvert le feu sur cinq personnes et fait un mort sur le champ. Il était 10 heures quand des notables du village rapportent les faits l’incident malheureux au chef de village Magnan Loua. Très malade, il dépêche des notables sur les lieux.

Selon Dosso Tia Maguy, une des victimes, il était dans son champ quand le forcené lui a ouvert le feu dessus. Il se débrouille pour atteindre son campement. Sur le chemin du village, le malfaiteur croise Diomandé Camus, son fils et sa femme à moto. Il va tirer sur eux et la femme meurt sur le champ. Camus et son fils gravement atteints sont conduits à l’hôpital de Biankouma avant d’être transféré au CHR de Man. Selon nos sources, cet individu en veut depuis longtemps à Dosso Tia Maguy, président des jeunes. Il lui reproche d’avoir été témoin de la vente de la parcelle qu’il exploite.

D’autres racontent que Maguy aurait traité le tueur de porter le virus du SIDA. Ali Touhé, le vice-président de la communauté Burkinabè soutien que leur compatriote est mentalement malade. Notons que les blessés qui sont pour certains au au Chr de Man et d’autres à l’hôpital de Biankouma sont hors de danger.

Quand au criminel, il serait aux mains de la gendarmerie de Biankouma et répondra de ses actes.

Doumbia Balla Moïse