SOCIÉTÉ

Erreurs dans les manuels scolaires, attaques répétées contre le pouvoir / Le maire de Danané monte au créneau et appelle à la retenue

Les erreurs d’orthographe et de grammaire constatées dans des manuels scolaires de la rentrée 2019-2020 ont été relayées par plusieurs médias et internautes imputant la responsabilité au Ministère de l’Education Nationale. Il apparaît clairement que ce matraquage médiatique est fait à des fins inavoués tendant à mettre à mal le MENET-FP et sa commandante en chef Mme le Ministre Kandia Camara. Face à cette situation qui ne cesse de faire couler beaucoup d’encre et de salive, le maire de Danane, Dr Ouattara Lacina est monté au créneau pour condamner avec la dernière énergie ces accusations envers la patronne de l’éducation nationale. Il a au cours d’une sortie recadré les anti-pouvoir. D’abord Dr Ouattara Lacina va faire la genèse de la rédaction desdits manuels. «

Le Ministère de l’Education Nationale est le concepteur du programme en fonction de l’approche pédagogique qu’il fixe aux personnels Enseignants et d’encadrement du Ministère et c’est en fonction donc de l’approche pédagogique que les Enseignants sont formés pour la mise en oeuvre du programme scolaire retenu pour l’atteinte des objectifs escomptés en fin de cycle.
L’approche pédagogique et le programme scolaire en fonction des niveaux sont mis à la disposition des Éditeurs de manuels scolaires et il leur revient de produire et de proposer les manuels scolaires aux inspecteurs du Ministère pour analyse à l’effet de leur conformité avec l’approche pédagogique et du programme que le Ministère s’est fixé.

Une fois que les Manuels scolaires répondent à ces critères, ils sont validés et retenu au programme de l’enseignement.
C’est en ce moment que les éditeurs peuvent passer à la production à grand tirage et à la mise en vente desdits manuels », a introduit le premier magistrat de la cité des ronces. Et de poursuivre : «Dans le cas des erreurs constatées cette année, les éditeurs que sont NEI/ CEDA viennent de reconnaître leur responsabilité quant à la non prise en compte des remarques et observations faites par les inspecteurs du Ministère de l’Education Nationale tout en formulant des excuses à l’endroit du Ministère avant de prendre l’engagement de procéder très rapidement à la correction desdits erreurs pour une meilleure prise en compte du programme scolaire et de l’approche pédagogique qui n’est rien d’autre que L’APC RECADRÉ.

Au demeurant, il est nécessaire et important de rappeler que le Ministère de l’Education Nationale encore moins Mme le Ministre Kandia Camara ne sont ni près ni de loin impliqués dans ce qui se passe en moment avec les erreurs constatées ». Même s’il ne nie pas que ces erreurs éxistent bel et bien, le coordonnateur Rhdp chargé de la commune de Danane va appeler à l’indulgence des uns et des autres. Aussi va t-il plus loin pour saluer la maestria avec laquelle Mme la ministre Kandia Camara gère ce portefeuille ministériel haut combien difficile. « S’il est vrai qu’on peut porter des critiques sur la gestion de ce département Ministériel par Mme le Ministre, force est de reconnaître que depuis son arrivée à ce département, beaucoup de choses ont changé positivement pour plusieurs raisons: Étant Enseignante de formation et ayant été très active et efficace dans le milieu syndical, Mme le Ministre a su donné une touche particulière aux difficultés et problèmes qui ne sont naguères étrangers à ses savoirs, savoir-faire et savoir-être;

Entourée de collaborateurs qui ont du vécu et du métier dans le domaine de l’Education Nationale en Côte d’Ivoire pour avoir servir sous plusieurs Ministres de l’ancienne et de la nouvelle République; on ne peut pas dire que le département de de l’Education Nationale est moins nanti en techniciens du métier au point de leur imputer les erreurs qui nous ont été données de constater ». Terminant, Dr Ouattara Lacina a appelé les uns et les autres à la retenu des uns et des autres. « En définitive; nous lançons un appel à tous et à toutes à plus de retenus dans la mesure où le Ministère a pris à bras le corps cette situation et est en train de situer les responsabilités en vue d’un meilleur dénouement;
Lançons un satisfecit à l’endroit de Mme le Ministre Kandia Camara qui a su s’imposer à la tête de ce département Ministériel avec sa touche personnelle et les mains de maître qu’elle seule détient les secrets; Bravo et félicitations à vous pour l’excellent travail qui est fait au Ministère de l’Education Nationale depuis votre arrivée à sa tête », termine-t-il.

Doumbia Balla Moise