Accueil » Boga Sako depuis Divo: Ouattara,Bedié et Gbagbo doivent œuvrer pour une réconciliation vraie
SOCIÉTÉ

Boga Sako depuis Divo: Ouattara,Bedié et Gbagbo doivent œuvrer pour une réconciliation vraie

Ce dimanche 15 août 2021,la ville de Divo était  en effervescence pour la réception de leur fils le Dr BOGA Gervais président de la FIDOPH, qui après avoir passé dix(10)ans loin de sa terre natale, loin de son pays et comme il est de coutume en Afrique que lorsque ton fils revient  d’un périple tu dois le célébrer. Mais avant une messe d’action de grâce à été organisée à l’église Saint Pierre et Saint Paul de la ville de Divo pour dire merci a Dieu pour avoir facilité sa vie toutes ces années qu’il a passé en exil.
Ainsi les parents et amis du Dr BOGA ont tenu à organiser une cérémonie d’accueil pour lui souhaiter la bienvenue “Akwaba”, et pour ne pas se faire raconter  l’événement la population  de Divo  quelle soit administrative, religieuse et ethnique est sortie massivement pour apporter son soutien à son fils, à son frère et ami le Dr Boga. Après les allocutions des différentes communautés religieuses, coutumières et la prestation des artistes tels que Sakoloh, Jeepy venu spécialement des États-Unis , Betika.et la réception de quelques dons.
La parole fut donnée au Dr BOGA qui avant tout propos a tenu, dire merci à ses parents pour leur soutien pendant son exil et pour cette cérémonie d’accueil il a d’abord parler à la jeunesse pour l’exhorter au travail et ne pas se laisser manipuler par les politiciens à être digne. Ensuite, il a tenu à remercier les autorités politiques du pays en l’occurrence le Président de la République pour avoir facilité son retour au pays, enfin il demande aux présidents Ouattara, Bedié et Gbagbo  d’œuvrer pour une réconciliation vraie des Ivoiriens, car nous sommes fatigués des crises en a point finir sur ce il a encore dit merci à ses parents. La cérémonie se termina par la bénédiction  du Dr  BOGA par les autorités coutumières.
Hermane Kpassé
envoyé spécial à Divo

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire