CULTURE

C.I /Fêtes de Fin d’année : Voici le son qui a le plus fait danser les Abidjanais

Les fêtes de fin d’année en Côte d’Ivoire, on le sait, mettent toujours à l’affiche un titre qui résume plus ou moins bien tout une année écoulée. Et pour cette fin d’année 2017, c’est l’artiste zouglou Kéimpoké avec son titre “on n’a qu’à boire”, qui tient en haleine tous les abidjanais dans les bars, les boites de nuit, les maquis, etc…

Abidjan, capitale de la joie et de la bonne humeur. Et c’est un principe qui s’étend à tous les domaines, mais plus encore dans le domaine musical.

On s’en souvient du titre “l’année de mon année” du zouglouman JC Pluriel qui est tombé à pic, pour souhaiter à chacun une nouvelle année beaucoup plus fructueuse avec toutes les bénédictions qui l’accompagnent. Le groupe zouglou Revolution a ensuite pris la relève avec leur titre phare “je bois plus”, comme pour dire qu’en cette nouvelle année, l’on doit consommer l’alcool modérément. Aujourd’hui, c’est “on n’a qu’à boire” qui prend le relais et met en transe tous les habitants de la capitale abidjanaise. Ici, le titre incite à oublier ses soucis de l’an précédent, pour aborder une nouvelle année plus sereine.

On le remarque, les zougloumen comme bien d’autres sont toujours d’attaque chaque fin d’année pour mettre l’ambiance sur les bords de la lagune Ebrié.

Source : Abidjanshow.com