POLITIQUE

C.I / Politique nationale : Adjoumani et N’Guesssan Jérôme exclus du PDCI-RDA

Adjoumani / Photo d'archive utilisée juste à titre d'illustration

Le ministre Kouassi Kobenan Adjoumani (président fondateur du mouvement sur les traces d’Houphouët-Boigny et membre fondateur du parti unifié RHDP) et N’Guessan Koffi Jérôme (l’ex membre du bureau politique du PDCI-RDA qui a assigné le PDCI-RDA en justice en vue de l’annulation des deux derniers Bureaux politiques) ne sont plus membres du PDCI-RDA.

C’est en effet la décision qui a sanctionné la session du  Conseil de discipline du parti d’Henri Konan Bédié. Décision qui leur sera signifiée par voie d’huissier au plus tard le vendredi 5 octobre 2018.

Aoua Touré et Me Jean Blessy Chrysostome respectivement président et rapporteur et cet organe de discipline du parti ont porté cette information à la presse à la fin de leur session du jeudi 4 octobre 2018.

« Au sortie du Bureau politique tenu à Daoukro, nous avons été saisis le 25 septembre par une correspondance du secrétaire exécutif en chef du PDCI-RDA, nous déférant un certain nombre de personnalités, de militants du PDCI  dont le comportement devait être analysé comme des violations des statut et règlement intérieur du PDCI, en ce que leurs attitudes étaient des cas d’indiscipline, des cas de violation et de mise en danger de l’unité du parti, des cas de transhumance politique, qui étaient visés par les textes du PDCI comme des fautes » ont tenu à situer les deux personnalités au nom de leur Conseil, avant de préciser que les mis en cause avaient été invités conformément aux textes du parti, à venir s’expliquer.

Des trois jours de travaux  du conseil, bouclés ce jour, dira Me Blessy, il a été prononcé à l’encontre des deux personnalités, l’exclusion temporaire du PDCI-RDA. « Cette décision sera déférée devant le congrès habilité à se prononcer sur l’exclusion définitive du parti » a-t-il ajouté, précisant que le respect des textes du parti a été de vigueur dans la prise de cette décision qui oblige donc désormais Kobenan Adjoumani et N’Guessan Jérôme à ne plus participer aux activités du parti mais aussi à ne  plus parler au nom de ce parti, ni même s’en réclamer.

Le Conseil de discipline se réunit encore le vendredi 5 octobre 2018 pour certainement se prononcer sur d’autres saisines du secrétariat exécutif.

Blaise BONSIE