POLITIQUE

C.I /Présidentielle 2020: L’UDPCI se désapparente du RHDP et affirme son indépendance

En choisissant de se réunir le samedi 21 mars dernier sous le sceau de « la direction » de leur ancienne formation politique, les cadres du RHDP, issus de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI)affichent visiblement leur indépendance politique vis à vis du parti d’Alassane Ouattara.

En effet, alors que les partis fondateurs du RHDP sont sensés être dissout dans cette formation que Alassane Ouattara voulait comme le creuset des enfants d’Houphouët-Boigny, le ministre Albert Mabri Toikeusse, se prévalent de son ancien titre de président de l’UDPCI a convié ses anciens collaborateurs politiques pour selon l’ordre du jour, réfléchir sur la vie de leur parti, l’UDPCI. Et c’est la villa sise à Cocody II Plateaux, connue depuis toujours comme le siège du parti qui a abrité cette rencontre à laquelle ont pris part plusieurs personnes présentées comme les membres du conseil d’honneur et de l’ordre, les élus, les inspecteurs et les membres de la direction du parti fondé par le Général Robert Guéï.

Durant les 5 heures de temps qu’a duré la réunion, ignorant leur appartenance au RHDP, Mabri et ses compagnons ont rappelé les textes régissant le fonctionnement de l’UDPCI, ainsi que les résolutions du dernier congrès extraordinaire tenu le 12 mai 2018 et celles du bureau politique du 22 décembre 2018.  » Le président du parti, au cours de la réunion, à félicité les membres de la direction du parti et l’ensemble des militants de l’UDCI pour leur contribution dans l’animation du parti et surtout, pour le rôle déterminant que joue l’UDPCI dans la vie du RHDP » fait savoir le communiqué final de la rencontre. 

Évoquant l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, les participants ont eu deux comptes-rendus comme socle de débats: celui relatif au conseil politique du RHDP du 12 mars 2020 fait par le président du Parti, et celui des consultations du secrétaire général du parti auprès des structures spécialisées et des secrétaire régionaux du parti.

Concluant cette réunion qui invite en définitive  le RHDP à une négociation autour de la candidature à présenter pour octobre 2020, la direction du parti a félicité son président pour le charisme et la fidélité avec lesquels il défend les intérêts de l’UDPCI.

La direction du parti pour conclure, a appelé les secrétaires des sections et les présidents des comités de bases, ainsi l’ensemble des militants de leurs militants à demeurer mobilisés et à l’écoute des mots d’ordre.

Blaise BONSIE