Accueil » CHARLES BLÉ GOUDÉ ASSIGNE LA CPI EN JUSTICE.
POLITIQUE

CHARLES BLÉ GOUDÉ ASSIGNE LA CPI EN JUSTICE.

Le lundi 13 décembre 2021 se tiendra à la Haye une audience sollicitée et obtenue par Charles BLÉ GOUDÉ pour réparation de plusieurs années de préjudices subis. Le plaignant se fonde sur les propres textes de l’institution judiciaire internationale. L’acquitté ne réinvente pas le droit, mais il demande Justice. Pour des accusations farfelues, Charles BLÉ GOUDÉ a passé plus de huit ans de sa vie à Scheveningen.
Hier, l’Afrique a subi l’esclavage avec son corollaire de perte massive de ses bras valides, les déportations des leaders  gênants et le pillage d’un continent sans défense. Tous ces crimes contre l’Afrique sont passés de perte à profit.
Les descendants des esclavagistes et colonisateurs quant à eux, plusieurs siècles après le forfait des aïeux, du bout des lèvres, ont certaines fois lancé aux Africains des excuses de nature irrévérencieuse, mais les crimes n’ont pas cessé pour autant. Les méthodes ont plutôt évolué, les instruments se sont perfectionnés, l’Afrique continue de subir.
À travers la plainte et l’audience contre la CPI pour réparation, le Président du Congrès Panafricain pour la Justice et l’Égalité des Peuples (COJEP) marque l’histoire. Au-delà de sa propre personne, Charles BLÉ GOUDÉ apporte la réparation morale à Kadjo Amangoua, Akafu Diehi, Behenzin … à l’âme de l’Afrique.