POLITIQUE

CI / L’opposition demande la suspension des élections sénatoriales et porte plainte contre le Gouvernement

Pascal Affi N’guessan  président d’une  branche du FPI et chef de file d’une coalition  de l’opposition ivoirienne a appelé   selon le  confrère   AFP ce mardi 13 mars 2018 la suspension des élections sénatoriales qui doivent se tenir le 24 mars prochain.

Estimant que ‘’  en organisant ces élections le Gouvernement a violé la constitution ‘’. . Il a par ailleurs confié au confrère  qu’il a engagé  à cet effet une action à la Cour Suprême contre le gouvernement ‘’ parce que les ‘’ les élections sont organisées par la CEI qui est illégale ‘’.

Selon Affi N’Guessan ‘’ c’est une loi organique qui doit créer le Senat, définir sa composition et son mode de fonctionnement ‘’ . ‘’ Cette loi n’existe pas encore, comment peut –on élire des membres d’une institution qui n’existe pas ‘’  a-t-il déploré.  Dénonçant  plus loin ‘’ un passage en force  porteur de germes de tensions  ‘’  a fait remarquer  Affi N’Guessan dont la branche du Fpi qu’il dirige est membre d’une coalition de plus de 20 partis de l’opposition et d’organisations de la société civile.

La date des élections est fixée au 24 mars 2018 et la campagne démarre le 19 mars 2018. L’opposition demande la reforme de la CEI conformément  à l’arrêt de la  Cour Africaine des droits de l’home et des peuples.

 

Albert Zatté

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire