POLITIQUE

CONTRIBUTION D’ UN LECTEUR : Rhdp, effacement ou perpétuation de l’histoire d’Houphouët-Boigny?

Photo utilisée juste à titre d'illustration

Faisons un peu de l’histoire. Avant 1990, après le vent de la démocratie venu de l’est qui a balayé les côtes africaines et contraint la plupart de nos chefs d’état à instaurer le multipartisme dans leur pays, seul était connu et vivant dans la clandestinité le FPI, le parti de LAURENT GBAGBO en ce qui concerne la Côte d’Ivoire . Ce qui a permis à LAURENT GBAGBO de se présenter pour la première fois dans l’histoire de la Côte d’Ivoire comme Candidat aux élections présidentielles en 1990 face au BAOBAB de la Politique africaine , Feu Président FELIX HOUPHOUET BOUGNY .

Les autres partis ( RDR, UDPCI, PIT, MFA etc…) étaient tous des transfuges du parti unique( le PDCI -RDA ) crées après la mort du Président FHB le 7 Décembre 1993 . Deux décennies plus tard en 2010 une alliance Politique le RHDP s’était créée qui a vu le retour à la maison des enfants du père de la Nation, fâchés hier.

Dès lors que les sentiments de division et d’incompréhension qui avaient motivé leur séparation d’alors s’étant dissipés, la logique aurait voulu que l’action du père de la Nation soit amplifiée au sein du parti qu’il a laissé en héritage, le PDCI -RDA. Même si quelques ajustements devraient se faire pour actualiser le parti. Mieux, le RHDP devrait être un laboratoire de réunification des fils d’HOUPHOUET BOIGNY pour promouvoir et pérenniser son histoire au sein de ce même parti .

Malheureusement au lieu de cela, on a plutôt préféré intenter la dissolution de son parti le PDCI -RDA qui a fait de lui une référence Politique universelle de son action dans une nouvelle structure appelée parti unifié le RHDP en prenant le soin d’inclure son nom de façon technique et malicieuse » Les HOUPHOUETISTES ».

Quand on est fier de l’action de son père et qu’on veut lui rendre un hommage posthume pour pérenniser son histoire, on ne fait pas de substitution . A moins que cela soit une stratégie ingénieuse du Chef de l’état pour créer un parti à lui qui relèverait de son action Politique afin de marquer aussi son histoire puisqu’en réalité la paternité de la création du parti RDR revient au feu DJENI KOBENAN.

Vu sous cet angle, ce serait une volonté manifeste d’effacement de la mémoire collective l’histoire d’HOUPHOUET BOIGNY, le père de la Nation qui dans sa tombe se dresserait contre cette drôle méthode de lui rendre hommage et perpétuer son action mais et surtout s’opposerait à cette régression démocratique en revenant à l’esprit du parti unique chose qu’il avait abrogée en 1990.

N’oublions pas que les faits historiques sont têtus et l’histoire de la Côte d’Ivoire se confond avec celle d’HOUPHOUET BOIGNY qui de très loin restera et demeurera une fierté nationale pour l’histoire de notre Pays toute classe Politique confondue.
Nous avons l’obligation de respecter sa mémoire sans la tronquer en conservant de façon intégrale ce qui a constitué le symbole de son action le PDCI -RDA.

Antoine SEHI Guybovo, Consultant en Communication et Analyste politique