AFRIQUE & MONDE

Coronavirus : l’épidémie de Covid-19 pourrait devenir saisonnière dans les années à venir

Selon un chercheur britannique, la pandémie qui frappe actuellement le monde entier pourrait déboucher à terme sur des épidémies annuelles de Covid-19, à l’instar des grippes saisonnières.
Identifié à la toute fin de l’année 2019, le coronavirus Covid-19 a mis moins de trois mois à se faire connaître de la grande majorité de la planète. Et visiblement, il va falloir s’habituer à vivre avec lui. Alors que la pandémie bat son plein et que les mesures de quarantaines fleurissent partout autour du globe, un scientifique anglais a tenté de prendre un peu de hauteur et de se projeter sur l’évolution potentielle de la situation dans les mois et années à venir.

“Ce que nous voulons éviter au stade actuel est que tout le monde attrape le virus sur une courte période de temps, de sorte que nos services médicaux seraient submergés – c’est ce que l’on appelle l’aplanissement du pic”, explique Sir Patrick Vallance, cité par le Mirror. Une telle stratégie, déployée au Royaume-Uni, mais aussi en France et dans de nombreux autres pays, devrait ainsi donner le temps aux corps humain de se constituer des défenses.

“De plus en plus de personnes vont acquérir une forme d’immunité contre ce virus”

“Vous ne pouvez pas arrêter la propagation, donc il vaut mieux au bout du compte avoir un pic plus étendu, au cours duquel on peut penser que de plus en plus de personnes vont acquérir une forme d’immunité contre ce virus. En soi, cela est déjà un aspect protecteur du processus en cours”, poursuit ainsi le médecin, actuel conseiller scientifique en chef du gouvernement du Royaume-Uni.

Dans ce cas de figure, le Covid-19 aurait selon Sir Patrick Vallance toutes les chances de venir grossir les rangs des maladies saisonnières, ces infections qui reviennent chaque hiver sous des formes proches. “Il est fort probable, je pense, que cela devienne un virus annuel, une infection saisonnière annuelle”. On est donc très loin d’en avoir fini avec le coronavirus, qui pourrait s’installer dans nos régions comme un redoutable émule des traditionnelles grippes saisonnières.

Source: Yahoo