POLITIQUE

Côte d’Ivoire : Avant son départ pour Paris et Bruxelles, Bédié va officialiser sa coalition politique

Arrivé le mardi 18 juin 2019 de Daoukro, sa ville natale où il venait de passer plusieurs mois, le président  Henri Konan Bédié s’apprête à quitter Abidjan pour l’Europe.  Mais avant le voyage Européen prévu pour début juillet, le président du PDCI-RDA a un agenda politique bien chargé.

Outre différentes rencontres dans le cadre de son parti dont celle du 22 juin passé avec les délégués départementaux et communaux de son parti, Henri Konan Bédié procèdera avec ses alliés de l’opposition à la signature officielle des accords marquant la naissance effective de la plate-forme politique de l’opposition qu’il promeut depuis son divorce d’avec Alassane Ouattara.

Les échanges pour la formalisation de cette plate-forme qui se poursuivent entre les différents états-majors des partis politiques de l’opposition devront s’achever au cours de cette semaine et pourraient convenir de la mise à l’écart pour le moment, de Pascal Affi N’Guessan et de Soro Guillaume. Les exigences du camp Gbagbo qui entend jouer un grand rôle dans cette coalition politique, étant jusque-là, inflexibles sur ces deux cas.

En Europe, où il sera donc dès la première semaine du mois de juillet, parallèlement à son programme personnel relativement notamment à ses affaires privées et ses visites médicales, Henri Konan Bédié entend rendre une visite d’amitié et de soutien à Laurent Gbagbo en Belgique. Les collaborateurs des deux hommes travaillent activement à cet effet. Et cette rencontre qui, selon biens d’observateurs, pourra être déterminant dans le traitement définitif de l’affaire Gbagbo et Blé Goudé devant la CPI pourrait avoir lieu juste après le 9 juillet.

Le mardi 9 juillet en effet, le président Henri Konan Bédié présidera au siège de l’Unesco à Paris, l’édition 2019 de la remise du prix international Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix. Ce prix qui fête son 30ème anniversaire cette année est depuis le 29 avril dernier, attribué pour cette édition à l’ancien Premier ministre Ethiopien Abiy Ahmed Ali qui voit ainsi récompensées ses actions pour un accord de paix entre l’Ethiopie et l’Erythrée.

Alassane Ouattara, président du Rassemblement des Houphouétistes (le RHDP), en sa qualité de président en exercice de la Côte d’Ivoire est attendu à cette cérémonie. Mais jusque-là, ni lui, ni son vice-président de la République, Daniel Kablan Dunkan ont confirmé auprès des services de l’Unesco, leur présence aux cotés de Bédié ce jour.

Tidiane HOULA