POLITIQUE

Côte d’Ivoire: l’opposition boycott les élections Sénatoriales

Les élections Sénatoriales se tiendront le 24 mars 2018 sans l’opposition qui a choisi de les boycotter.

C’est confirmé. L’opposition ivoirienne ne prendra pas part aux élections Sénatoriales du 24 mars 2018. Le vendredi 09 mars, date butoir du dépôt des dossiers aucune candidature venant de l’opposition n’a été enregistré selon des sources émanant de la Commission électorale indépendante (CEI).

Pour ces élections Sénatoriales les deux tendances du Front populaire ivoirien, parti de Laurent Gbagbo (camp Affi N’Guessan et camp Sangaré) sont sur la même longueur d’onde, les deux camps ne prendront pas part aux élections du 24 mars prochain. La CEI a enregistré un total de 64 candidatures, dont 33 pour la coalition au pouvoir (RHDP) et une dizaine d’indépendants. L’opposition demande une reforme de la CEI organe en charge de l’organisation des élections conformément à l’arrêt de la Cour Africaine des Droits de l’homme et des Peuples. L’opposition a maintes fois interpelé le pouvoir en place mais il refuse de dialoguer, estimant que la CEI est consensuelle et par conséquent il ne pouvait accéder à ces revendications.

La campagne débute le 19 mars 2018 et dure 03 jours. Ce sont au total 66 Sénateurs qui seront élus et 33 nommés par Alassane Ouattara. Sans surprise on aura un Senat monocolore à forte dose de la coalition au pouvoir. Il y a un total de 7000 électeurs comprenant des maires, députés, conseillers municipaux et régionaux.

Albert Zatté