POLITIQUE

Côte d’Ivoire /présidentielles: Henri Konan Bédié investi candidat du PDCI RDA

Les militants du parti démocratique de côte d’Ivoire se sont donnés rendez-vous le 12 septembre dans la capitale politique ivoirienne pour investir leur candidat pour les prochaines élections présidentielles prévues le 31 octobre.

Comme un seul homme “la marée verte” s’est emparée de la cité du bélier ce samedi. La place jean Paul 2, a refusé du monde. Personne ne voulait se compter l’histoire.

Les partis politiques de l’opposition ont tous répondu présent à l’appel du natif de Daoukro. Sur le pupitre, les différents responsables des partis d’opposition ont donné de la voix aux militants. Dans l’ensemble, l’on retiendra que pour les adversaires de Ouattara, la candidature de ce dernier est “anticonstitutionnelle”. Raison pour laquelle ils ont demandé au conseil constitutionnel de  la rejeter tout simplement.
Quant à Aimé Henri Konan Bédié, il a placé  son projet de société et sa future mandature sous le sceau de “la réconciliation nationale et de la cohésion sociale”. L’homme a promis faire un “gouvernement de large ouverture avec tous les partis politiques ivoirien au soir de son accession à la magistrature suprême.
Au total, c’est 26 engagements qui ont été pris par le candidat du parti démocratique de côte d’Ivoire. Ces propositions partent de l’instauration d’un état de droit à l’assainissement des affaires de l’état en passant par éducation, la santé, l’agriculture, les minerais,  la réforme des forces de défense et de sécurité et bien d’autres.
 Pour apaiser le climat politique très tendu en ce moment, Bédié a promis la libération des prisonniers politiques civils et militaires de la crise poste électorale de 2011 jusqu’à ce jour.
 A 86 ans, Henri Konan Bédié suscite de l’espoir chez bon nombre d’ivoiriens. Si pour certains son âge est un handicap, l’homme possède une expérience des affaires de l’état selon plusieurs militants interrogés.  L’ex président a proposé un nouveau contrat social pour une paix durable en côte d’Ivoire.
Le candidat du Pdci rda n’a pas manqué d’envoyer des piques à son ancien allié, Alassane ouattara dont il a dénoncé l’entêtement à briguer un troisième mandat et la gestion. Selon lui, la croissance économique annoncée est “une croissance appauvrissante”.
Pour Henri Konan Bédié, “les tenants du pouvoir  n’ont jamais eu pour objectif de parvenir à une meilleure redistribution des richesses nationales”.  Raison pour laquelle il a adressé cette pensée de Confucius à l’endroit de ex- allié : ” quand le sage montre la lune, l’idiot regarde le doigt”. En d’autres termes, “quand pour la nation les sages de notre pays montrent la voie de la paix, ils s’obstinent à violer la constitution, à se parjurer en voulant un 3ème mandat”, a t-il déclaré.
Pour rappel la côte d’Ivoire compte à ce jour des dizaines de prisonniers politiques  et militaires détenus dans différentes prisons du pays depuis 2011sa’s oublié des élus proches de Guillaume soro.
Francioly TIMBO envoyé spécial