POLITIQUE

Côte d’Ivoire /Recensement général 2019: Kaba Nialé, l’émissaire du gouvernement rencontre Bédié et dit tout sur l’opération

Le recensement de la population en Côte d’Ivoire aura lieu en « novembre-décembre 2019 », a annoncé jeudi à Abidjan la ministre du Plan et du développement Kaba Nialé, à l’issue d’une rencontre avec le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci, ex-allié au pouvoir), Henri Konan Bédié.

« L’opération de recensement va s’étaler sur 36 mois et nous avons commencé depuis juin 2018 », a indiqué Mme Kaba Nialé après une audience avec le chef du Pdci à sa résidence à Cocody, dans l’Est d’Abidjan.

Cette rencontre, a-t-elle dit, vise à associer les partis et les leaders d’opinion pour que le recensement des populations se déroule dans les « meilleures conditions sur les 21 jours réglementaires pendant le dénombrement (qui) aura lieu en novembre-décembre 2019 ».

Elle a fait savoir que pour les travaux préparatoires le ministère a mis sur le terrain depuis mars 2019 des enquêteurs pour faire la cartographie censitaire qui consiste à prendre des informations auprès des populations pour donner des données sur les équipements sociaux et les sites habités.

Ces enquêtes en cours devraient permettre de faire le bon découpage pour que l’opération elle-même se tienne effectivement et dans les délais, a-t-elle souligné, ajoutant que cette opération est le cinquième Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) de Côte d’Ivoire.

Il s’agit d’« établir des statistiques qui permettent de conduire le développement de la Côte d’Ivoire. A cet égard, il était important de rencontrer les leaders politiques (…) pour accompagner dans la sensibilisation de la population pour faire en sorte que cette opération se passe bien», a-t-elle souligné.

« C’est la première rencontre avec un leader politique. Nous allons aller aussi auprès de tous les partis politiques, leur dire que c’est une opération de développement qui est nécessaire si la Côte d’Ivoire veut se moderniser de façon planifiée », a-t-elle poursuivi.

Au-delà des leaders politiques, le ministère prévoit rencontrer tous les leaders d’opinion ainsi que les guides religieux, toute confession confondue, pour pouvoir leur passer le même message. Mme Kaba Nialé a dit qu’ elle partait « rassurée » après sa rencontre avec M. Bédié.

La précédente opération de recensement des populations en Côte d’Ivoire avait été boycottée par le Front populaire ivoirien (FPI, opposition), le parti de l’ex-président Laurent Gbagbo. La population en Côte d’Ivoire est estimée aujourd’hui à près de 25 millions d’habitants.

Source : APA