POLITIQUE

CPI : Après la décision des juges, la première réaction de Gbagbo

Implacable à la lecture de la décision de son acquittement, c’est un Laurent Gbagbo qui a des rêves pour la Côte d’Ivoire qui  accueille son acquittement. Il est revenu à son avocat principal, Maître Emmanuel Altit de donner les premières impressions du président.

“La première chose est que le président Laurent Gbagbo est soulagé et heureux d’avoir eu confiance en la justice. ça été sa politique dès le départ, sa ligne de conduite et il n’en a jamais varié, jamais. Il a eu raison d’avoir confiance” a-t-il fait savoir avant de se prononcer sur les premières volontés de Gbagbo en ces termes : “Je ne vais pas rentrer dans les considérations politiques mais sachez que c’est un homme droit qui a toujours été droit, même dans les circonstances difficiles. Il a une vision pour son pays. Il a une vision pour l’Afrique. Sa vie est en quelque sorte l’illustration de cette vision. Une vie consacrées aux autres, consacrée à ses concitoyens, une vie consacrée à son pays, une vie marquée par la volonté de faire prévaloir la démocratie, de faire prévaloir la paix. Cela dit, il est trop tôt de pouvoir commenter sur le futur y compris le futur immédiat et le lieu où le président Laurent Gbagbo va vouloir aller se reposer. Vous imaginez bien qu’il est viscéralement attaché bien à sa terre, à la Côte d’Ivoire et à l’Afrique”.

Aussi, à comprendre Me Altit, il n’est pas exclu que Laurent Gbagbo demande reparation à la CPI après toutes ces années de sa vie qu’elle lui a arraché.

En ce qui concerne le ministre Charles Blé Goudé, son avocat l’a dit, son premier vœu, c’est de directement regagner son pays, la Côte d’Ivoire.

Tidiane HOULA

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire