POLITIQUE

Crise au PDCI –RDA/Adjoumani accuse Guikahué et fait de graves révélations sur son courant

Le ministre Kouassi Adjoumani entouré de dix autres cadres exclus du Pdci a animé une conférence de presse le lundi 23 juillet à l’hôtel du Golf de Cococy , il a fait d’importantes révélations sur la création de son courant politique avant de donner sa position sur la décision l’excluant du PDCI .

Le ministre Kouassi Adjoumani a profité de cette conférence de presse pour dévoiler les vrais raisons de la création de son mouvement ‘’ sur les traces d’Houphouet Boigny ‘’ .Au-delà des raisons apparentes connues de tous qui sont de faire la promotion du parti unifié Rhdp, le ministre Adjoumani à fait savoir que ses relations avec Guikahué avaient déjà prit un coup de froid et que son parti connaissait un profond malaise en son sein bien avant le création de son courant. C’est que, Adjoumani n’était plus sur la même longueur d’onde que certains militants de son parti ‘’ Le PDCI est mal géré, il faut opérer des changements au niveau du secretariat, j’ai dis temps que Guikahué occupe le poste de secrétaire exécutif, je ne participerai pas aux réunions du secrétariat exécutif, et cela fait 08 mois que je ne participe pas aux réunions du secrétariat exécutif‘’ a lâché le conférencier.

Adjoumani dans son élan d’explication a fait également une importante confidence sur son éviction du poste de porte-parole du Pdci. Il dira que cette décision a été prise contre lui tout simplement pour le museler lors de la tenue de la réunion bureau politique du 17 juillet 2018 qu’il a qualifié de‘’ coup de force ‘’. Il fera savoir ensuite que le président Bédié a été la première personne qu’il a informée avant la création de son mouvement politique. En tout cas Adjoumani c’est mit dans une vraie posture de défiance à cette conférence de presse. Lui qui est sous le coup d’une décision l’excluant du PDCI depuis le dimanche 22 juillet 2018 suite à sa participation aux travaux de l’assemblée générale constitutive du Rhdp parti unifié est venu à cette conférence de presse habillé dans une chemise pagne à l’effigie du PDCI.’’ Je veux qu’on voie bien mon pagne PDCI ‘’ a t-il lancé d’entrée jeu avant de débuter son exposé. Il a minimisé cette décision la qualifiant‘’ de ridicule, inopérante, nulle et de nul effet, frappée d’inexistence juridique …’’ dira t-il.

Pour lui cette décision n’émane pas du président Bédié, c’est un coup manigancé par le secrétaire exécutif Guikahué, il ne peut imaginer un seul instant que Bédié puisse prendre une telle mesure contre des militants de son parti. ‘’ Bédié qui est un juriste de formation ne pourrait prendre de tels décisions ‘’ dira le président exécutif du mouvement ‘’ sur les traces d’Houphouet Boigny ‘’. ‘’ Guikahué n’a rien dit, aucun militant n’a été radié du Pdci, personne non plus ne s’est exclu du PDCI …’’ a-t-il ajouté . ‘’ Guikahué ignore les textes du PDCI, pour radier définitivement un militant il faut obligatoirement convoquer le Conseil de discipline, présidé par le président du parti ‘’ a poursuivi le conférencier dans ses explications.

Adjoumani se dit déterminer à poursuivre sa croisade pour la finalisation du parti unifié Rhdp. Adjoumani avait à ses côtés entre autre Mme Agnero Ehui, Silué Kagnon Augustin, Louis Abonoua dit Empirus, Madeleine Oulai, Saraka Adolphe, Ouattara Kouakou … Il annonce même un meeting dans la région du Goh fief de Guikahué.

Albert Zatté

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire