POLITIQUE

Diabo / Municipales 2018 Les militants PDCI-RDA abandonnent le choix du parti pour Yao Sanian.

Yao Sanian candidat indépendant aux prochaines élections municipales dans la circonscription de Diabo ne cesse de gagner la confiance des populations de sa localité. Le vendredi 07 Septembre 2018, ce sont les militants du PDCI-RDA qui lui ont témoigné leur soutien total pour les prochaines municipales. Composés de présidents de comités de bases, secrétaires généraux de sections, présidents Jeunesses du PDCI-RDA ( J-PDCI-RDA) , Union des Femmes du PDCI-RDA( UF-PDCI-RDA), associations de jeunesses etc, ces militants ont décidé de faire connaitre leur choix pour ces élections en la personne de Yao Sanian, aux dépens du choix du PDCI-RDA de l’actuel maire, par ailleurs sénateur de la région de Gbêkê René Koumouin.

Ouvrant la série des allocutions le candidat Yao Sanian a tenu à faire des précisions.  » Je suis PDCI-RDA, membre du grand conseil. Ce n’est pas parce-que j’ai pas été pris par mon parti que je vais aller dans un autre. Je n’ai pas quitté mon parti. Nous avons demandé à la direction de notre parti, en cas de non consensus, d’aller au primaire pour départager les candidats PDCI-RDA. Ce qui n’a pas malheureusement été respecté, c’est pourquoi je vais en indépendant. Nos responsables sont restés à Abidjan pour faire leur choix sans tenir compte de la base que nous sommes. Je suis candidat indépendant pour gagner et aller remettre cette victoire au président Aimé Henri Konan Bédié, pour dire aux responsables de mon parti qu’ils se sont trompés de choix », a-t-il clarifié.

Poursuivant monsieur Yao Sanian a expliqué que c’est ensemble que la ville de Diabo va se développer. Il a à cet effet appelé donc à l’union des forces, aux intelligences et aux relations des uns et des autres pour apporter une touche de développement à la localité de Diabo.  » Je veux être maire parce-que j’ai d’importants projets pour Diabo. Que chaque cadre apporte sa touche, sa contribution au développement de notre cité. Et moi, je pense que je peux aider mes frères et sœurs, mes parents à faire avancer notre localité pour qu’elle soit dans le train de l’émergence ». a faire savoir la natif de Diabo.

À sa suite, les portes-paroles des présidents de comités de bases, secrétaires généraux de sections, présidents Jeunesses du PDCI-RDA ( J-PDCI-RDA) , Union des Femmes du PDCI-RDA( UF-PDCI-RDA) et la population se sont succédés au micro pour dire à Yao Sanian qu’ils sont avec lui dans la  »bataille » municipale de 2018. » Je suis secrétaire général du PDCI-RDA.Tous ceux qui sont présents sont PDCI-RDA. Aujourd’hui, nous disons que notre candidat à la mairie de Diabo est Yao Sanian. Il est PDCI-RDA comme nous, c’est lui la base veut et c’est lui qui sera élu maire de Diabo. La direction du parti ne nous a pas écouté. Nous ne connaissons personne d’autres » a martelé Kouakou Kouakou dit  »Nivaquine »’, secrétaire général du PDCI-RDA Diabo 4.

Un soutien réitéré par Koffi Elysé, président de le jeunesse du PDCI-RDA et N’guessan Teklé Yvonne de l’union des femmes du PDCI de Diabo. Tous, ont décidé de faire bloc derrière le candidat Yao Sanian pour débouter René Koumouin. Ils ont enfin confié la candidature de Yao Sanian aux chefs de villages et aux ancêtres pour la victoire le 13 octobre 2018.

Nesta Devinci