POLITIQUE

Les jeunes du parti de Stephane Kipré mobilisés pour la bataille de la réforme de la CEI

Les jeunes de l’Union des Nouvelles Générations (UNG) ont tenu leur première assemblée générale ordinaire ce samedi 08 septembre 2018 à Yopougon. Ils ont montré leur détermination à relever les nombreux défis de la réforme de la CEI, le report des élections locales, la libération des détenus militaires…

Le président de la jeunesse du parti de Stéphane Kipré, gendre du président Laurent Gbagbo, M. Zagol Alain Durand a invité tous les militants de son parti à se mobiliser massivement pour le meeting du 15 septembre prochain organisé par la coalition Ensemble pour la démocratie et la solidarité (EDS) dont son parti est membre. Rappelant au passage certaines questions qui à son sens pourraient préserver la paix en Cote d’Ivoire et qui constituent des défis majeurs à relever par les militants de l’UNG et au-delà par l’ensemble des populations ivoiriennes. Il a demandé au Chef de l’Etat de tenir ses promesses en procédant à la réforme de la Commission électorale indépendante avec le départ de son président Youssouf Bakayoko.

Le président de la J.UNG Zagol Durand a exigé la libération des prisonniers de la crise de 2010 militaire et civiles, le retour sécurisé des exilés, le dégel des avoirs des opposants, le report des élections locales pour les tenir en 2020 … ‘’ Un Chef d’Etat ce n’est pas seulement les mots, mais le respect de la parole ‘’ a dénoncé le président des jeunes du parti de Stéphane Kipré. Le secrétaire général Du parti M. Ayékpa Dénis s’est dit surpris par le volte face du Chef de l’Etat concernant la réforme de la CEI. ‘’ La réaction du Chef de l’Etat nous emmènes à douter de ses engagements prit ‘’ a-t-il déploré. Invitant plus loin les militants à se mobiliser pour le retour de leur président Stéphane Kipré.

M. Koua Justin président des jeunes de EDS invité à cette rencontre à profiter pour appeler tous les militants de l’UNG et l’ensemble des ivoiriens à se mobiliser massivement pour le meeting du 15 septembre prochain, ce meeting sera un message fort à l’endroit du Chef de l’Etat précise t-il. ‘’ C’est notre mobilisation qui va libérer les détenus militaires ‘’ , ‘’ si nous nous asseyons pour observer, Ouattara va nous maltraiter ‘’ a averti Koua Justin devant des centaines de militants de l’UNG venus de tout le pays pour cette première assemblée générale dont le thème était ‘’ jeunesse de l’UNG face aux défis du moment ‘’

Albert Zatté