AFRIQUE & MONDE

Donald Trump et Kim Jong Un : ce qu’il faut retenir de leur sommet historique

Donald Trump et Kim Jong-un ont salué une “rencontre historique” et signé un document commun à l’issue de leur sommet de Singapour.

Donald Trump et Kim Jong-un n’ont pas fini de surprendre le reste du monde. Après avoir fait frémir la scène internationale avec leurs déclarations menaçantes, les voilà tout sourire après leur sommet historique de Singapour, mardi 12 juin.

“Une rencontre historique”

“Aujourd’hui, nous avons eu une rencontre historique et nous avons décidé de tourner la page du passé”, a déclaré Kim Jong-un, remerciant le président américain d’avoir permis la rencontre. “Le monde va assister à un changement majeur”, a également promis le dirigeant nord-coréen.

“Nous allons nous rencontrer souvent”

Même enthousiasme du côté de Donald Trump, qui a déclaré que les choses s’étaient déroulées beaucoup mieux que quiconque pouvait l’espérer. “Nous allons nous rencontrer souvent”, a-t-il affirmé, déclarant avoir noué “une relation très spéciale” avec son homologue nord-coréen.

Voici ce qu’il faut retenir de cette rencontre sans précédent entre les deux hommes :

  • Donald Trump et Kim Jong Un ont signé un document dans lequel ils s’engagent tous les deux à travailler sur une dénucléarisation complète de la péninsule coréenne
  • Donald Trump a annoncé qu’il projetait d’inviter son homologue nord-coréen à la Maison Blanchge prochainement.
  • Les Etats-Unis promettent aussi de fournir des garanties de sécurité à la Corée du Nord

Rapidement, la Chine a salué cette rencontre : “Aujourd’hui, le fait que les plus hauts dirigeants des deux pays soient assis côte à côte pour des pourparlers d’égal à égal a un sens important et constitue le début d’une nouvelle histoire”, a déclaré devant la presse le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi.

Certains experts doutent de la parole de la Corée du Nord

Peut-on vraiment s’attendre à une dénucléarisation de la Corée du Nord ? C’est tout de même la question qui reste en suspens pour de nombreux spécialistes de la péninsule qui ont du mal à y croire.
Lors d’une conférence de presse, Mike Pompeo avait rappelé lundi que Washington attendait de la Corée du Nord une dénucléarisation “complète, vérifiable et irréversible”, prévenant que les sanctions contre Pyongyang resteraient en vigueur tant que cela n’est pas le cas.