SOCIÉTÉ

Duekoué: Pour le rançonner, un faux militaire tue un motocycliste à coup de gourdin

Image d'Illustration

Mehan  Ange Constant dit sénégalais 36 ans, ex combattant démobilisé est un individu hors norme. Il s’est rendu coupable de coups mortels sur Zongo Koulbi Ali, planteur à Guezon dans le département de Duekoue.Il prend pour cela, 15 ans d’emprisonne ferme.En effet démobilisé depuis 2011, Mehan.A.Constant, au lieu d’entreprendre une activité lucrative, a trouvé un raccourci. Avec un autre démobilisé il dresse des barrages sur l’axe Guezon- Kouakro pour rançonner les pauvres motocyclistes qui pratiques la voie.

Le 08Mai 2012 aux environs de 10h, Zongo Koulbi Ali qui revenait de la clinique de Kouakro avec sa femme stationne au barrage de Mehan.A.Constant.Le faux militaire demande les pièces de la moto. »(…)pourquoi dois je te remettre les pied de ma moto?tu es qui toi pour me le demander ? Si tu n’as rien a faire retourne au champ et laisse moi ramener ma femme malade au village « réplique Zongo .K.Ali.Ce qui va irriter le pseudo militaire M.A.Constant qui gifle Zongo,en présence de sa femme de celui ci<<(…)c’est parce-que tu es en tenue et porte une Kalachnikov que tu me gifle…t’es lâche je ne te donnerai  pas les pièces de ma moto « Martel Zongo.K.A.Se sentant défié, Mehan Ange Constant rentre dans tout ses états.

Pour ne pas faire usage de la kalachnikov le faux soldat ramasse un bâton et assène un violent coup à la nuqe de Zongo K.Ali qui s’écroule net.C’est donc paniqué que le collègue de Mehan.Ange Constant lui demande d’aller chercher l’infirmier vu que l’infortuné Zongo luttait entre la vie et la mort. Mais malheureusement, Zongo avait déjà rendu l’âme avant l’arrivé de l’infirmier. Les faits se sont dérouler en présence de Houelli Adams qui se trouvait bloqué là par ces faux soldats qui voulaient le rançonner. A la barre de la cour d’assises de Man devant lequela comparu, Mehan Ange Constant ne fera pas de difficultés a reconnaître les faits. Mais il dira qu’ils travaillent sous les ordres d’un certain lieutenant Coulibaly qui serait en fonction à Duekoué. Ce qui donne l’occasion à me Aka Serikpa Rosine, avoe commis d’office pour défendre le faux soldat, d’ouvrfe le débat<< (…)A la lumière des débats, il ressort que mon client, qui est un démobilisé, travaille sous les ordres d’un certain lieutenant Coulibaly. Pourquoi ni dans l’enquête préliminaire,ni dans les dossiers n’apparaissent, nul part, les déclarations de celui-ci.

Comment peut on mettre fin a un phénomène si l’on ne le combat pas depuis la source ? Si de faux soldats agissent sans inquiétude, c’est parce qu’ils sont protégés par des gens >>Martele Me Aka.S.Rosine.Ce qui du reste a fait bénéficier des circonstances  atténuantes à son client. Au lieu de 20 ans comme requis par l’avocat général, la cour à plutôt condamné Mehan Ange Constant à 15 ans d’emprisonnement ferme. Il devra en outre payer à la famille de Zongo. K.Ali, la somme de 5.000.000frs à titre de dommage et intérêt.

Doumbia Balla Moïse